POURQUOI CHOISIR LE PASS AMERICA, THE BEAUTIFUL LORS DE VOTRE ROADTRIP ?

 

 

Comment visiter les parcs nationaux aux États-Unis en  profitant au maximum et faisant des économies ? Tout simplement grâce au pass America the Beautiful. On vous explique tout sur cette carte pratique dans cet article avant que vous vous envolez à travers votre roadtrip américain.

 

Lors de votre road trip Ouest Américain, il y aura forcément des parcs prévus à votre programme. Parcs nationaux, parcs d’Etats, National Monument …, tous sont le trésor de ce pays immense. Grands espaces, étendues désertiques, forêts géantes, ils nous offrent  vraiment une diversité de paysages étonnante, des décors irréels et spectaculaires à couper le souffle.

Certains sont gratuits mais la plupart sont payants. Du coup, afin de réaliser des économies, vous serez sûrement amenés à acheter le Pass America The Beautiful. Vous vous poserez sûrement beaucoup de question, tout comme nous, lors de votre réflexion sur l’achat de ce Pass. C’est pourquoi dans cet article on vous conseil sur l’achat très nécessaire de celui-ci.

 

Qu’est-ce que le Pass America The Beautiful ?

Le Pass America The Beautiful est également appelé Interagency Annual Pass. Il vous permet pendant sa durée de validité de visiter, de manière illimitée, tous les parcs nationaux, les National Monuments, les National récréation Areas, etc. Sa durée de validité est de 1 an.

Annual-Front-495x323

 

Le pass est valable pour l’ensemble des passagers d’un même véhicule. Si vous êtes nombreux et que vous voyagez à plusieurs véhicules, il faudra autant de pass que de véhicules.
En revanche, si vous êtes en moto, le pass peut être utilisé pour deux motos, à condition que les deux pilotes aient bien signé le pass conjointement.

 

Combien coûte le Pass America The Beautiful et est-il rentable ?

Le pass coûte $80. Il y a eu au cours de ces derniers mois une hausse significative des tarifs d’entrée des parcs nationaux. Il faut donc compter en moyenne entre $30 et $35 pour entrer dans un parc national. Après tout dépend de combien de parc vous visiterez c’est une certitude. Mais si vous visitez au moins 3 parcs, le Pass est plus que rentable.

 

Où acheter votre Pass America The Beautiful ?

L’acheter en ligne, ça n’a aucun intérêt et cela vous coûtera plus cher… En effet, pour les « non américains« , une commande en ligne n’est pas possible, il faut remplir un document, le faxer et pour tout ça, il y a des frais qui feront vite grimper le prix de votre pass.

Le mieux à faire est d’acheter votre pass au péage d’entrée de votre premier parc, ça ne prend que quelques minutes et de toute façon, c’est un passage obligatoire.
Si le parc n’a pas de péage, vous pourrez acheter votre pass au Visitor Center comme nous l’avons fait à la Dead Valley. Puis à chaque entrée dans un parc national vous serez amener à le présenter.

 

Quelques points auxquels y faut faire attention :

  • Les states parcs (comme par exemple la Valley of fire), ou les réserves indiennes (Monument valley, …) ne rentrent PAS dans le pass America the Beautiful.
  • Le pass doit toujours être accompagné d’une pièce d’identité du propriétaire et n’est pas revendable.
  • Certains sites pratiquent des prix d’entrée par personne et non par véhicule. Le pass ne fonctionnera alors que pour son propriétaire, les autres personnes devront payer leur entrée. Visiblement ce sont des cas assez ponctuels, sur notre road-trip nous avons à chaque fois payé par véhicule.
  • De façon assez évidente, le pass couvre uniquement l’entrée des parcs. Les campings et attractions ne sont pas compris.

 

Notre conclusion après avoir acheté le Pass :

C’est quasiment indispensable lors d’un road trip aux Etats-Unis puis cela génère une envie d’en visiter plein. Et niveau économie, cela vaut largement le coup ! Alors foncez !

 

FAQ.

Quels sites je peux visiter ? 

Voici une brochure où il est retranscrit tous les sites que vous pouvez visiter avec le Pass.

Y-a t-il une réduction pour les étudiants, personnes âgées ou avec un handicap ? 

Il n’y a pas de réduction pour les étudiants.  En ce qui concerne les deux autres situations vous devez être résidents permanent ou bien citoyen américain pour pouvoir avoir prétendre avoir accès à certaines réductions.

Si jamais je perds mon Pass ?

Si jamais cette situation vous arrive, malheureusement vous devez en racheter un, car le Pass est nominatif et ne peux être remplacé en cas de vol ou de perte.

 

 

 

BAKO NATIONAL PARC, A LA DÉCOUVERTE DES NASIQUES.

Outre la réserve de Semenggoh, il existe un parc national non loin de Kuching où en plus d’apercevoir une faune et flore luxuriante et totalement sauvage. Il est également possible d’apercevoir une espèce très rares de singes, appelés les nasiques ou singes proboscis.

Bako, fondé en 1957, est le parc le plus ancien de Sarawak. Entouré par la mer de Chine et bien qu’il soit tout petit par rapport à d’autres parcs asiatiques (27 km2),c’est l’endroit idéal pour admirer toute la flore de Bornéo.

Il offre aussi la possibilité de faire plusieurs trekkings au milieu de la jungle (16 sortes de sentiers bien entretenus, chacun balisé avec une couleur), de longueur et de difficulté différentes pour tous le monde. Le parc propose aussi des hébergements afin de passer au moins une nuit au milieu de la jungle et ainsi vivre une expérience inédite si vous le désirez.

Nous sommes partis à la découverte du Bako National Parc, tôt le matin. Il y a le bus numéro 1 qui passe dans la ville et vous emmène à l’entrée du petit port pour prendre une barque et ainsi vous rendre au Parc. Toutefois, il existe aussi des petits bus locaux blancs qui vous proposent le même trajet au même prix. Ce n’est pas une arnaque vous pouvez monter dans ces bus en toute sérénité.

jhdr_soft

Le bus nous emmène alors à un débarcadère à Kampung Bako où nous prenons nos tickets d’entrée au Parc. De là nous montons dans un petit bateau qui fait la navette jusqu’au «camp » (headquarters) du parc sur la plage de Telok Assam en une vingtaine de minutes. Le trajet est très agréable, puis nous permet direct de s’immerger dans la nature luxuriante et sauvage du parc Bako.

La première chose à faire c’est de vous rendre au bureau du parc qui fait notamment épicerie/ restaurant, vous devez impérativement vous enregistrer auprès des autorités du parc et remplir ainsi les formalités demandées. Pareil quand vous repartirez !

oznor_soft

oznor_soft

oznor_soft

Nous avons eu vraiment une chance unique d’apercevoir tout de suite dans les arbres devant le bureau du parc, un nasique. Ils sont généralement ici.  De l’agitation dans les arbres en lisière de forêt, ouvrez bien grands vos yeux, ces singes avec un grand nez sont somptueux ! Les nasiques font leur vie sans se soucier de nous, nous, on les observe avec grand plaisir.

Par la suite nous sommes partis explorer ce parc immense, de la végétation à outrance, des singes présents, des paysages merveilleux. Plusieurs chemins de trails s’offriront à vous, choisissez celui qui bien évidemment vous convient le mieux.

cof_soft

jhdr_soft

oznor_soft

oznor_soft

oznor_soft

oznor_soft

oznor_soft

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES.

La visite du parc peut se faire avec une agence qui vous emmènera jusqu’au parc et vous aidera dans la visite du site. Mais si vous souhaitez le faire en indépendant, cela est totalement possible, c’est ce que nous avons fait.

Le tarif d’entrée est de 20 RM (4 €) par personne pour les étrangers. 7 RM pour les enfants.

Il est possible de loger dans le parc de Bako pour profiter pleinement du lieu et observer la faune au coucher et au lever du soleil, moment où les animaux sont plus actifs. Quelques chambres et chalets sont disponibles, ainsi qu’un camping mais il vous faudra réserver à l’avance auprès de l’office national des parcs naturels à Kuching.

National Parks Booking Office, visitors information centre,
Jalan Tun Abang Haji Openg,
93000 Kuching Sarawak,
Tel: (+6) 082 248088

 

Si vous êtes de passage sur l’île de Bornéo, prenez vraiment le temps de découvrir ce parc national, d’une part pour sa nature d’autre part pour observer une autre espèce extraordinaire de singes dans son habitat naturel.

 

UDA WALAWE, L’INSTANT SAFARI.

Situé entre le versant sud des montagnes du centre et le littoral de l’île, ce parc national de 310 km², a été ouvert en 1985. Il s’étend dans une plaine tropicale dont le coeur est un immense lac artificiel. Uda Walawe est une véritable oasis de vie et de fraîcheur pour les animaux qui peuplent ses rives. Pour la petite information son nom vient de la rivière Walawe qui passe où est implantée la réserve.

Toutefois, plusieurs parcs nationaux proposent des safaris dans le pays ce qui est un point positif sympathique. Le plus connu est celui de Yala notamment pour les léopards, mais c’est aussi à contrario le plus fréquenté. Nous avons donc opté pour le parc d’Udawalawe. Ce choix s’est porté sur notre volonté de voir des éléphants et des aussi des crocodiles.

Nous sommes arrivés en début d’après-midi dans notre guesthouse et en vue des éclaircies nous n’avons pas perdu de temps. Ni une ni deux nous voilà dans la Jeep en direction d’Uda Walawe !

Monter dans la Jeep c’est vraiment avoir cette sensation de tout dominer, d’être au coeur du safari et d’en profiter pleinement. La star du parc national est incontestablement l’éléphant ! Il y a aujourd’hui environ 250 éléphants qui vivent de manière permanente dans la réserve. Pas forcément toujours évident à les observer, mais ce jour-là nous en avons vu plein de quoi émerveiller nos yeux et nos coeurs. De l’émotion à l’état pur ! C’est tellement beau de voir ces animaux en totale liberté, surtout quand nous pensons par exemple aux éléphants vus en Thaïlande, utilisés pour  les attractions touristiques, et parfois maltraités.

IMG_20190428_150022.jpg

IMG_20190428_171418.jpg

IMG_20190428_161240.jpg

IMG_20190428_153209.jpg

IMG_20190428_155525.jpg

IMG_20190428_163105.jpg

IMG_20190428_153206.jpg

IMG_20190428_155503.jpg

IMG_20190428_155546.jpg

D’autres animaux peuplent également le parc : crocodiles, biches, mangoustes, coyotes, buffles ou encore plein d’oiseaux dont certains qu’on ne peut observer qu’au Sri Lanka. Il faut être très attentifs, nous sommes encore subjugués par l’oeil de lynx de notre guide ! Incroyable !

IMG_20190428_164851.jpg

IMG_20190428_152032.jpg

IMG_20190428_151348.jpg

IMG_20190428_170617.jpg

IMG_20190428_153532.jpg

IMG_20190428_151738.jpg

IMG_20190428_171545.jpg

 

Ce safari restera un moment magique, unique. Nous avons toujours rêvé d’en faire un, et ce fut incontestablement incroyable. Uda Walawe vous laissera des souvenirs indescriptibles accompagnés par toute la douceur des animaux. Un petit air  de savane à la Sri Lankaise, un vrai petit paradis !

 

COMMENT S’Y RENDRE ?

Depuis Tangalle, nous prenons un premier bus direction Embilipitiya, puis un deuxième bus direction Uda Walawe où nous nous arrêtons à Uda Walawe Junction. Faites tout de même attention certaines personnes vous augmenteront le coût du trajet.

 

QUEL SAFARI CHOISIR ?

Le Sri Lanka est une île riche en espaces naturels. Il existe de nombreux parcs nationaux et réserves aux quatre coins de l’île. Elles sont pratiquement toutes accessibles au public pour observer la richesse de la faune et de la flore. Ce n’est pas toujours évident de choisir entre pourquoi faire un parc et pas un autre. C’est pourquoi, on vous donne plus d’informations afin de faciliter votre futur choix.

  •  Parc de Yala. Ce parc ouvre à 6 heures du matin à 18 heures, la visite se fait en voiture Jeep accompagné d’un guide. L’avantage dans ce parc c’est que chaque guide a son propre itinéraire. De ce fait, les touristes ne se retrouvent pas tous au même endroit en même temps. Cependant, le Parc de Yala reste le safari le plus visité du pays, et ça en raison du nombre de léopard présent. La meilleure saison s’étend de décembre à Mars.

Espèces à observer : des éléphants, des sangliers, des buffles, des antilopes, des singes, des crocodiles, des paons, des daims, des mangoustes, des léopards ou encore toutes sortes d’oiseaux.

Jeep : A réserver depuis Tissa ou Kirinda. 6.000 à 4.000 LKR par véhicule .

Entrée du parc : 3.700 LKR par personne. + Frais pour la Jeep.

Durée approximative : 4 heures. (Négociable pour journée)

 

  • Parc national Bundala. C’est d’octobre à décembre que l’on observe le plus d’oiseaux migrateurs. Sinon comme pour le parc précédent la meilleure saison est de décembre à mars.  Le site est ouvert tous les jours de 6h à 18h.

Espèces à observer : des oiseaux, des flamants roses, des pachydermes, des tortues.

 

  • Parc national de Minneriya. Ce safari se fait en 4×4. Il est intéressant d’y aller en aout-septembre car il y a un rassemblement impressionnant d’environ 300 éléphants d’Asie autour du lac Minneriya.

Espèces à observer : des éléphants, des oiseaux emblématiques, des rapaces, des écureuils géants, des chacals, ou encore des cerfs axis.

 

  • Parc national de Kanneliya. Ce parc est composé de basses terres et de forêts tropicales.

Espèces à observer : des oiseaux, des écureuils géants, des lézards, des papillons.

 

  • Parc d’Uda Walawe. Ce parc est le parc naturel par excellence des éléphants. Il a la réputation de ressembler à une savane africaine. Il fait près de 30 900 hectares où les éléphants entre autres sont en totale liberté. La visite se fait en Jeep accompagné d’un guide.

Espèces à observer : des éléphants, des paons, des varans, des aigles, des buffles, des cerfs, des léopards.

 

COMMENT VISITER UDA WALAWE ?

Le parc est ouvert de 6h du matin à 6h du soir. Les safaris s’effectuent soit très tôt le matin, soit l’après-midi avec un départ vers 14h30. Les animaux sont de sortie plutôt à ces heures plus fraîches de la journée.

Cela se fait naturellement avec votre hôtel ou Guesthouse, tous les hébergements situés aux alentours proposent des tours en Jeep. Nous avons payé 5000 roupies pour la Jeep (notre chauffeur était aussi notre guide), puis 11 500 roupies pour trois pour les frais d’entrées du Parc national. Ce qui nous a couté environ 84 euros.

PLITVICE, PARADIS NATUREL.

IMG_20180321_222059_135.jpg

Le parc naturel de Plitvice est une étape indispensable si vous voyagez en Croatie. Celui-ci est composé de 16 lacs reliés entre eux par des chutes d’eau magnifiques créées par la sédimentation de calcaire particulier, le tout dans un paysage de montagnes recouvert de végétation abondante. Il fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. Plitvice est le site le plus visité en Croatie, chaque année plus d’1.000.000 de personnes viennent s’ajouter à ce décor de rêve.

Le parc propose de nombreux parcours en fonction de vos aptitudes et du temps que vous pouvez y consacrer. Nous sommes restés une journée, le prix d’entrée était de 24 euros par personne (période été).

Passer l’entrée du parc national, nous arrivions en bas où sont installées plusieurs navettes maritimes selon les circuits que vous désirez prendre, il y a également des trains vous permettant de rejoindre l’autre partie du site.  Arriver de l’autre côté du lac, nous voilà éblouis par la beauté du site, une beauté tellement exceptionnelle qu’elle en parait presque irréelle. Un vrai paradis naturel.

IMG_20180321_221637_848.jpg

IMG_20180321_221609_363.jpg     IMG_20180321_221728_954.jpg

Nous avons entrepris le chemin des lacs supérieurs, dès les premiers mètres on en prend plein les yeux d’autant plus que la couleur de l’eau est exceptionnelle et pure. Celle-ci est transparente et sa couleur changeante, parfois bleu profond, parfois vert émeraude. Une magie naturelle fascinante. On avance alors au milieu d’une végétation dense sur des pontons de bois qui s’intègrent parfaitement dans le paysage dont chaque virage dévoile une nouvelle cascade. L’émerveillement est à son comble.

20160830_133412.jpg

IMG_20180321_221855_494.jpg

Par la suite nous avons repris le bateau pour se rendre à la partie basse du parc. Celle-ci regorge de mystère, une grotte perchée et une cascade de 40 m à en couper le souffle.

20160830_155737.jpg

20160830_140701.jpg

IMG_20180321_222023_997.jpg

20160830_162558.jpg

 

INFORMATION PRATIQUE. 

Le parc des lacs de Plitvice possède deux entrées : entrée 1 – Rastovača, entrée 2 – Hladovina. Chacune d’elle dispose d’un parking payant au tarif de 7kn/h, soit environ 1€/h. Une navette s’assure de la liaison entre les deux entrées.

Vous devez choisir votre entrée en fonction du point de départ du circuit de randonnée que vous allez faire. 

 

Plitvice, c’est l’endroit idéal pour se laisser envoûter par cette nature luxuriante, très bien entretenu par l’homme. Des paysages magnifiques, des cascades somptueuses, le tout dans une atmosphère calme et appréciable.