AQABA, LA STATION BALNÉAIRE DE LA JORDANIE, AU BORD DE LA MER ROUGE.

Après avoir passé deux jours à Pétra, nous décidons de nous rendre à Aqaba, petite station balnéaire au bord de la Mer rouge. La route pour s’y rendre est super jolie, comme toutes les routes en Jordanie, désertique, à couper le souffle par les hauteurs que nous dominons.

IMG_20190923_125645.jpg

IMG_20190923_140744.jpg

IMG_20190923_133101.jpg

IMG_20190923_130503.jpg

IMG_20190923_134314.jpg

 

Aqaba est le seul endroit du pays où l’on peut profiter de la plage, de la mer mais aussi du snorkeling et de la plongée grâce aux fonds marins assez magnifiques de la mer rouge. Puis aussi, c’est une sensation particulière celle de se dire qu’en face de la mer rouge se trouve l’Israël, et qu’en bas nous retrouvons l’Arabie Saoudite.

Puis Aqaba a été un peu spéciale pour nous, nous avons retrouvé Paul, une rencontre que nous avons faites il y a 5 mois de ça en Inde. Nous avons toujours gardé contact avec lui et cela a été un plaisir de le retrouver lui et son fils le temps de deux jours. Les liens entre voyageurs ne se détruisent jamais.

IMG_20190924_182221.jpg

IMG_20190925_121911.jpg

 

AQABA CASTLE.

IMG_20190924_115900.jpg

IMG_20190924_120003.jpg

Le château d’Aqaba est certainement le lieu d’intérêt majeur d’Aqaba. Bon malheureusement pour nous il était fermé. Ce château porte plusieurs noms, château d’Aqaba, fort d’Aqaba ou encore château mamelouk. En effet, cette forteresse a été construite au XIIe siècle par les chrétiens mais détruite lors de la prise d’Aqaba par Saladin à la toute fin du XIIe siècle. Il a ensuite été reconstruit par la dynastie mamelouk au XVIe siècle, d’où le surnom qui lui est attribué.

 

FLÂNER A AQABA. 

IMG_20190924_160020.jpg

IMG_20190924_120548.jpg

 

Après, nous avons surtout flâné à Aqaba, et profiter du bon temps avec notre ami. Adam Paul et son fils se sont baignés dans la mer rouge, et on fait des découvertes surprenantes, un tank et un avion abandonné sous la mer. Pas besoin d’excursion pour les admirer, juste avec un masque, un tuba et des palmes vous pouvez les apercevoir. Ces bolides ont été placés afin de régénérer les coraux.

 

IMG_20190924_174251.jpg

IMG_20190924_181917.jpg

OBSERVER LE WADI RUM.

IMG_20190925_140448.jpg

IMG_20190925_140431.jpg

Non loin d’Aqaba, et pour nous sur notre chemin de retour nous sommes passés par la zone autour du Wadi Rum, (qui est spécialement réservée avec guide et excursion), c’es assez fou de voir cette immensité du désert et cette chaleur étouffante accompagnée de mini tempête de sable. J’ai adoré le point de vue avec cette ancienne rame de train abandonnée. Un lieu inédit et atypique pour prendre des photos.

IMG_20190925_134823.jpg

IMG_20190925_144530.jpg

IMG_20190925_144539.jpg

 

Aqaba est une jolie ville où on peut s’arrêter le temps de quelques jours pour se baigner, ou faire de la plongée, même si son centre ville n’est pas très intéressant. C’est vraiment si vous voulez faire une petite pause et profiter de la Mer rouge que vous devez vous y rendre sinon je pense pas qu’elle sera vous satisfaire. Pour notre part, la fin de notre voyage en Jordanie se fait ressentir, nous reprenons la route vers notre dernière destination.

 

 

 

 

 

 

 

 

CAP VERS PETRA, ON THE ROAD !

Fini la visite de Jerash, direction maintenant Petra où une longue après-midi de route nous attends, mais cela ne fait rien nous adorons ça ! Flâner le long des routes à la découverte de paysages sauvages.

IMG_20190921_141246.jpg

IMG_20190921_144629.jpg

Nous reprenons la route direction la mer morte (dead sea), ce lac très salé que la Jordanie partage avec l’Israël et la Palestine. Mais avant, petite halte à Qasr al-‘Abd, un petit palais perdu dans la campagne. Comment vous dire que nous étions seuls !

IMG_20190921_143515.jpg

IMG_20190921_143549.jpg

IMG_20190921_143817.jpg

IMG_20190921_143736.jpg

La structure du palais se déploie sur deux niveaux et était dotée de citernes qui conservaient l’eau de pluie. On remarquera la taille impressionnante des blocs de pierres avec lesquels l’édifice est construit (certains pèsent plus de 20 tonnes). Ce dernier était cependant fragile car un tremblement de terre en 362 après J.-C. l’endommagea gravement. Une équipe d’archéologues français le restaura pendant trois ans pour reconstruire partiellement ce  » puzzle géant « . La partie septentrionale possède un portique à deux colonnes ornées de frises représentant des animaux, principalement des lions et des aigles. Ces sculptures témoignent de l’influence de l’art hellénistique et perse dans l’architecture de l’époque.

 

IMG_20190921_144635.jpg

IMG_20190921_150928.jpg

Une fois cette petite visite accordée, nous reprenons la route ! La Jordanie c’est vraiment désertique et aride, on se penserait dans des canyons de l’Ouest Américain. Sur la route, nous avons rencontré à plusieurs reprises la police jordanienne mais si vous êtes en règle tout se passera comme il faut. Ils sont super accueillant. Encore quelques km de fait, et nous pouvons apercevoir la mer morte. Un paysage fabuleux par ce contraste de bleue, de blanc (sel) et de terre.

IMG_20190921_153425.jpg

IMG_20190921_165113.jpg

IMG_20190921_154221.jpg

IMG_20190921_144644.jpg

 

IMG_20190921_174742.jpg

IMG_20190921_174722.jpg

IMG_20190921_175130.jpg

IMG_20190921_175338.jpg

IMG_20190921_183358.jpg

Puis, c’est avec un fabuleux coucher de soleil que nous reprenons cette merveilleuse route au coeur de canyons à en perdre la vue en direction de Petra. De tous les roadtrips en voiture que nous avons pu faire cette route là restera une des plus magiques.

 

 

 

SIDE, ANCIENNE VILLE ANTIQUE.

Juste après notre visite d’Aspendos nous récupérons deux bus afin de nous rendre avec un délai assez rapide, dans une autre ville antique turque : Side.

Side est une petite station balnéaire située sur la côte méditerranéenne sud de la Turquie à 75km d’Antalya. Side, qui signifie ‘grenade’, est désormais une ville moderne enfilée d’anciens monuments et ruines. Occupée par les Romains, détruite par les Arabes, reconstruite par les Turcs, Side abrite de nombreuses ruines très bien conservées. Elle est malheureusement devenue très touristique et bondée de boutiques ou de restaurants attrape-touristes.

Fondée au VIIe siècle avant J.-C., Side se développe et devient un port florissant qui compte 60 000 habitants au IIe siècle. Sa prospérité vient en grande partie du commerce des esclaves amenés par les pirates. Au VIIe siècle après J.-C., les Arabes envahissent la région et Side est abandonnée par ses habitants. Au début du XXe siècle, des musulmans grecs arrivant de Crète construisent un village à proximité du site antique, devenu aujourd’hui l’un des plus grands pôles touristiques de la partie méditerranéenne de la Turquie. Side est construite sur une presqu’île, et cet emplacement privilégié donne à ses ruines un air romantique. Une fois la porte de la ville passée, une voie à portiques conduit à l’agora qui servait de marché aux esclaves.

IMG_20190913_143421.jpg

Instinctivement, nous nous sommes baladés à la découverte de cette ancienne cité antique, où nous avons visité certains lieux inclus avec le Pass Museum Turquie, puis ne manquez surtout pas le fabuleux temple d’Apollon, un lieu unique.

IMG_20190913_145459.jpg

IMG_20190913_145523.jpg

 

 

Side reste une étape très intéressante par son histoire et son patrimoine, mais également une station balnéaire que vous pouvez apprivoiser. Quant à nous, retour à Antalya, et oui notre voyage en Turquie se fini là, mais dès demain nous prenons une nouvelle direction celle de l’Israël !

 

ANTALYA, LA DOUCEUR DU SUD DE LA TURQUIE.

IMG_20190912_121439.jpg

IMG_20190912_123444.jpg

 

Antalya est une station balnéaire turque, très prisée autant par les touristes que par les trucs eux-même. C’est une ville très agréable, surtout le vieux quartier historique car une ville toute moderne s’est construite toute autour.

Antalya est surnommée la « Riviera turque ». Fondée par Attale II (roi de Pergame) en 150 avant notre ère, la ville fut tour à tour convoitée et occupée par les Romains, les Byzantins, les Seldjoukides avant de tomber dans l’escarcelle de l’Empire Ottoman (1299-1924). Forte d’un riche passé depuis l’époque romaine, Antalya a toujours joué un rôle prépondérant en Méditerranée orientale.

Nous sommes arrivés à Antalya depuis Dalyan, toutefois pour la petite anecdote notre bus est tombé en panne à 10 km de Antalya. Nous sommes restés bloqués au moins 1 heure et demi, en vain nous avons décidé de faire du stop. Un jeune couple turc nous en pris sur le passage et nous ont déposés à notre hôtel ! Nous les remercions encore !

 

LA VIEILLE VILLE. 

IMG_20190912_125506.jpg

IMG_20190912_123421.jpg

IMG_20190912_122529.jpg

La vieille ville d’Antalya a gardé ses lettres de noblesse. Nommé Kaleici, le vieux quartier est un dédale de rues piétonnes et commerçantes. Kaleici est construit sur un éperon rocheux au flanc d’une falaise abrupte, en contrebas de laquelle se trouve un ancien port, réhabilité aujourd’hui en port de plaisance moderne et en petit marché.

IMG_20190912_123430.jpg

IMG_20190912_130518.jpg

IMG_20190912_130527.jpg

 

Puis, au fil des rues piétonnes, découvrez les vieilles maisons ottomanes, la Mosquée Yvliminare (une ancienne église romaine transformée en mosquée), une tour de l’époque romaine, la porte d’Hadrien et ses trois portes cintrées. D’innombrables boutiques, galeries d’art et magasins d’artisanat, de petits cafés turcs et de restaurant jonchent le pavé de la vieille ville.

IMG_20190912_131235.jpg

IMG_20190912_132234.jpg

IMG_20190912_122229.jpg

A noter que les habitants d’Antalya sont habitués aux touristes, et tout particulièrement aux touristes allemands. On vous abordera systématiquement en Allemand afin de vous vendre toutes sortes de choses, dont beaucoup de contrefaçons.

 

Si vous êtes de passage à Antalya, non loin vous retrouverez les chutes de Düden, par choix car nous préférons visiter encore et encore des ruines nous les avons pas faites mais apparemment elles valent le coup.

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES.

Prix d’un ticket de bus : 0,40 cts.

 

Antalya est une ville très paisible et moderne au delà de la vieille ville, vous retrouverez de nombreux grands supermarchés, des avenues remplis de boutiques et de kebab même si les attractions touristiques se situent qu’au cœur de la vielle ville.