JERASH, ANCIENNE CITÉ ROMAINE NOMMÉE « GERASA ».

Une fois la voiture récupéré, nous voilà en direction de Jerash, ancienne cité romaine et deuxième ville de notre roadtrip jordanien. Anciennement Nabatéens (ancien peuple commerçant du territoire jordanien) puis romains, ces vestiges sont souvent comparés à ceux de Pompéi et constituent un important patrimoine historique du pays.

Des vestiges retrouvés à Jerash indiquent que l’endroit était déjà habité pendant la période néolithique. Cependant, la ville ne prit de l’importance que sous le règne d’Alexandre le Grand. La légende veut que ce soient les vétérans de son armée qui aient fondé la ville en 322 av. J.-C (Gerasa :  » cité des Gérontes « ). Puis, des années après la cité devient l’un des points de passage les plus importants des caravanes chargées de marchandises tels que le riz, les épices ou encore la soie. En 106 après. J.-C., l’empereur romain Trajan soumet Petra à son autorité, et crée la Province romaine qui permet à Gerasa de s’enrichir grâce au commerce avec le royaume nabatéen, avec l’accord tacite de Rome. Au Ier siècle après J.-C., la ville est partiellement reconstruite. La visite de l’empereur Hadrien en 129 encourage sensiblement son essor : de nouveaux monuments sont construits pour embellir la ville. C’est aussi à ce moment que fut érigé l’arc d’Hadrien que nous retrouverons à l’entrée du site.

 

EXPLORATION DU SITE. 

IMG_20190921_110931.jpg

Votre visite débutera par l‘arc d’Hadrien, une arche de 21m de hauteur, érigé en 129 par la venu justement de l’empereur Hadrien. Puis l’étendue du site se fait ressentir juste après où nous arrivons dans une vaste place ovale.

IMG_20190921_111853.jpg

IMG_20190921_111831.jpg

IMG_20190921_120635.jpg

IMG_20190921_112029.jpg

Cette grande place est le symbole de la cité antique, l’image la plus connue du site antique. Et pour cause : ce forum fut sans doute le plus grand de l’Empire romain ! C’est un élément architectural essentiel de l’urbanisme de la cité puisqu’il permet de faire la jonction entre le Cardo Maximus et le Temple de Zeus. On ne peut pas manquer cette agora au sol pavé, aux dimensions de 90 m sur 80 m, entourée de larges trottoirs et de colonnes ioniques qui ont été reconstruites. Elle doit bien entendu son nom à sa forme et elle servait aussi d’esplanade sacrée pour le temple de Zeus que nous visiterons juste après. J’ai adoré la vue que ce temple nous offre sur cette ancienne cité antique.

IMG_20190921_120934.jpg

IMG_20190921_120119.jpg

IMG_20190921_120645.jpg

 

 

Puis après nous longeons la rue des colonnes (Cardo Maximus), pour enfin observer le temple d’Artemis et l’amphithéâtre, très prisé des tours opérateurs, pour l’ombre surement.

IMG_20190921_112827.jpg

IMG_20190921_112122.jpg

IMG_20190921_113257.jpg

IMG_20190921_112526.jpg

IMG_20190921_114904.jpg

 

 

Ce site antique est un des plus beaux de la Jordanie, vraiment nous vous conseillons de le voir même si pour cela vous devez passer par une agence si jamais vous ne louez pas de voitures. Pour ceux qui se rendent à Jerash en voiture, sachez qu’il y a des parkings gratuit tout autour.

LAOS : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur le Laos vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 20 jours !

 

 

LAOS

 

NOTRE ITINÉRAIRE AU LAOS, EN BREF :

Nous sommes arrivés au Laos le 4 juin 2019 depuis le Vietnam et plus particulièrement  la ville d’Hué. Le trajet a duré quasiment toute une journée avec le passage de la frontière Donsavanh/ Lao Bao. Nous avons atterri dans la ville de Savannakhet, où nous sommes restés juste 1 nuit, dans le but de bien se reposer avant de commencer l’aventure laotienne. Puis, dès le lendemain direction Paksé avec la découverte des alentours de la cité de Champassak. (2 jours/ 3 nuits). Puis nous nous sommes rendus dans la ville de Thakhek, dans le but ultime de partir 4 jours en trip en moto pour faire la fameuse Loop. De retour sur Thakek nous nous sommes accordés quelques jours de tranquillité (4 jours), puis nous voilà dans le bus direction Vientiane (1 jour) , la capitale laotienne.

Par la suite, nous prenons un bus qui nous emmènera à Vang Vieng (2 jours) où la masse touristique nous a vite fait partir sur Luang Prabang. Cette dernière est notre coup de coeur, nous y sommes restés 4 jours, et nous avons adoré surtout ces alentours et ces nombreuses cascades. Puis, dernière destination de notre escapade laotienne, Phonsavan et sa plaine de jarre. (2 jours)

 

 

météeo

QUAND PARTIR AU LAOS :

Le Laos est soumis à un climat tropical influencé par la mousson. Entre les mois d’avril et octobre, c’est la saison des pluies. Il fait chaud, avec des températures pouvant atteindre 30°C au mois de mai.

La meilleure saison reste de décembre à février.

 

 

coup de coeur

COUP DE CŒUR :

Le Laos est le pays où je ne savais pas trop à quoi nous attendre, et pourtant ce fut réellement une jolie découverte toute en douceur et en nature. Pour les amoureux de la nature, le Laos est pour vous la destination idéale, entre cascades, paysages karstiques, randonnée, rizières…

Nous vous avons tout même fait  une petite liste de nos coup de cœur :

  • Luang Prabang, ville avec un charme fou ! Tranquillité, spiritualité, une sensation de douceur unique !
  • Kuang si waterfall, Magnifique chute d’eau, un vrai paradis terrestre où l’on peut se baigner en toute tranquillité !
  • La loop de Thakhek, l’aventure par excellence, 4 jours de liberté où on en prend plein les yeux.
  • Les rencontres avec des voyageurs français, si il y a bien une chose que nous avons plus particulièrement adoré au Laos, c’est la proximité et les échanges avec des voyageurs où nous avons même partagé des bons moments. Alors une pensée à F-X et Milk, et à Amélie et Yann.
  • La grotte de Konglor Cave. Magique !
  • Les petit-déjeuners laotiens, et leur pancake à la banane .
  • Paksé , et sa chute d’eau immense.

 

IMG_20191217_141828.jpg

 

 

 

flops

NOS PETITS FLOPS :

  • Les transports. Si il y a bien une chose que nous pouvons « reprocher » au Laos, c’est l’esprit trop décontracté des locaux. Et plus particulièrement des chauffeurs de bus. Il nous est arrivé plusieurs fois de mettre 2 fois plus de temps que la durée prévu de notre temps de trajet !
  • Les frais bancaires. Notez que nombre des distributeurs automatiques ne délivrent que 1 million de kips (environ 105 €) maximum (mais jusqu’à 10 fois par jour !), ce qui multiplie les frais fixes prélevés à chaque opération par votre banque, mais aussi par l’établissement local (environ 20 000 kips). Le réseau ANZV (à Vientiane) et la Banque Franco-Lao permettent de retirer jusqu’à 2 millions de kips (environ 210 $) jusqu’à 4 fois sur la journée, mais la commission prélevée par la banque laotienne est aussi deux fois plus élevée (40 000 kips).

 

 

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

 

PAR RAPPORT AU DRONE :

Pour tous les amoureux de drone, le Laos dispose d’aucune restriction, nous avons pu le faire voler en toute tranquillité.

 

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

En ce qui concerne le budget, le Laos est un pays pour « globe-trotteur », on peut facilement s’en sortir avec très peu de dépenses journalières. Toutefois certains transports peuvent être parfois un peu excessifs c’est pourquoi nous vous conseillons de voir plusieurs agences avant d’acheter vos billets afin de comparer les prix qui peuvent être parfois très variés.

 

bilan laos

 

 

LE LAOS, EN CHIFFRE :

  • 1900 km parcourus.
  • 16 jours de scooter.
  • 6 bus pris.
  • 2 jours de pluies sur 20, dont une tempête tropicale où nous avons fini inondés !
  • 1 trip en moto de 4 jours.
  • 3 parties de pétanque.
  • 3 repas partagés entre voyageurs.
  • 5 Laobeer bu.
  • 1 soirée passée avec les laotien à Konglor Cave, à danser et manger.

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

Le laos c’est fantastique ! Tout est naturel et authentique (hormis Vang Vieng), on se sent bien, posé et décontracté. C’est l’aventure tout le temps mais sans pression, c’est admirer les paysages karstiques si envoûtant, c’est être en osmose avec la nature à n’importe quel moment. Le Laos est une destination à voir et surtout à ne pas tarder d’explorer car je pense que dans quelques années le Laos sera le Cambodge ou la Thaïlande d’aujourd’hui. Un mot d’ordre, authentique, alors foncez !

 

 

 

 

 

#6 KOH TAO, LA OU LA NATURE PREND UN AIR DE PARADIS.

 

En survolant Koh Tao avec le drone, nous nous retrouvons face à une telle magie, une nature luxuriante parcourue apportant une telle immersion inattendue.. On vous laisse découvrir cette vidéo, n’oubliez pas de la mettre en HD et nous laisser un petit commentaire si elle vous a plu.