CRACOVIE, L’IRRÉSISTIBLE.

Pour joindre Cracovie depuis Varsovie nous avons pris la compagnie LOT, et leur avion à hélice. On vous avoue que les premières minutes furent toutefois intriguantes.

Cracovie, capitale de cœur des Polonais est une ville où rime douceur et splendeur. Elle regorge d’églises somptueuses, d’un palais royal merveilleux  dans une palette de style diversifié allant du gothique au baroque.

 

LE STARE MIASTO. 

IMG_20180521_180950_713.jpg

IMG_20180521_180829_471.jpg

Le centre de la vielle ville appelé semblablement stare miasto est sans aucun doute la partie la plus charmante, elle se découvre très bien à pied et concentre l’essentiel des monuments. Classée au patrimoine mondiale de l’Unesco pour sa préciosité architecturale,  nous passons donc par la Barbacane, la forteresse qui à l’époque, marquait l’entrée dans la ville, par la suite nous marchons le long de la rue commerçante Florianska, et qui nous emmène jusqu’à l’immense Place du Marché de Cracovie : Rynek Główny.  Historiquement celui ci fût la plus grande place médiévale d’Europe. 

IMG_20180521_180724_111.jpg

20170622_131755.jpg

IMG_20180521_180804_324.jpg

Vous y trouverez de nombreux édifices religieux, comme l’église Saint-Adalbert au centre, et la basilique Sainte-Marie reconnaissable avec ses tours gothiques.  Baladez-vous à travers les ruelles pavées parcourues parfois par des calèches, admirez aussi les maisons aux couleurs chaudes et pastel comme en Italie, des cours et des jardins cachés. La Vieille ville est essentiellement piétonne, il est donc facile et agréable de s’y promener à pied. A l’extrémité de la vieille ville regorge un petit parc où calme, douceur et romance s’installeront.

IMG_20180521_180927_836.jpg

 

LE CHÂTEAU WAWEL. 

La promenade se poursuit vers le sud de Cracovie, au château du Wawel. Nous montons sur la colline de Wawel et entrons dans la cours du château. Il est aujourd’hui un musée qui expose des collections artistiques et des pièces de l’histoire de la Pologne, comme les bijoux de la Couronne. Le château du Wawel est doté d’un architecture éblouissante par sa richesse et ces ornementations colorées.

IMG_20180521_180555_056.jpg

20170622_140454.jpg

IMG_20180521_180617_600.jpg

 

Par manque de temps, nous n’avons pas pu visiter le quartier Kazimierz, celui-ci était un ancien ghetto juif à l’abandon jusqu’en 1993. Cette année-là, Steven Spielberg réalise le  film historique « La Liste de Schindler ». Les monuments historiques ont toujours une place très importante dans ce quartier à l’histoire inébranlable. Allez donc visiter les deux synagogues ainsi que le cimetière juif où la végétation a repris vie. Pareillement, Le quartier de Podgórze est tout autant à visiter avec le musée d’Art Contemporain (MOCAK), puis l’entrée du musée de la fabrique d’Oscar Schindler.

 

Nous sommes restés deux jours à  Cracovie, cependant le deuxième jour fût réservé à la visite des camps de concentration d’Auschwitz. Par ce moment éprouvant chargé d’émotions et d’histoire nous vous conseillons de vous y rendre. Etre sur place vous fera ressentir l’histoire, et c’est donc pour cela que nous avons pris le choix de ne rien publier sur cette visite. 

 

Cracovie est un petit bijou de l’Europe où tout est réuni pour qu’on l’aime.

VARSOVIE, ENTRE COMMUNISME ET RENAISSANCE.

Varsovie, capitale de la Pologne a été extrêmement touché par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, elle est ainsi divisée en deux parties par la Vistule. La plupart des bâtiments datent d’après 1945, du coup. Cependant, la Vieille Ville est classée patrimoine mondial de l’Unesco.

 

LA VIEILLE VILLE.

Nous avons séjourné dans un air B&B, un peu excentré du centre ville, mais proche de l’aéroport afin de pouvoir repartir très tôt le lendemain matin pour Cracovie. C’est vraiment avec curiosité que nous avons commencé par visiter la vieille ville de Varsovie. Ce quartier en ravira beaucoup, car on y retrouve ces petites places pavées entourées de maisons colorées, d’églises différentes, et le fameux Sigismund’s Column situé au sein de la place Zamkowy du Château Royal de Varsovie.  De l’autre côté l’Eglise Sainte Anne et quelques mètres plus loin le  palais présidentiel de Varsovie, dit palais Koniecpolski.

IMG_20180408_195212_538.jpg

IMG_20180408_195236_598.jpg

IMG_20180408_195301_074.jpg     IMG_20180408_195331_333.jpg

IMG_20180408_194719_664.jpg

IMG_20180408_195456_494.jpg

Nous retournons vers le centre ville à pied, ce qui nous a permis de passer au coeur de petits parcs suffisamment fleuris comme le Jardin de Saxe, créé à la fin du XVIIe siècle et ouvert au public en 1727. C’est l’un des premiers parcs urbains publics dans le monde.

IMG_20180408_195631_004.jpg

IMG_20180408_195431_324.jpg

IMG_20180408_195706_028.jpg

 

LE NOUVEAU VARSOVIE.

Le centre de Varsovie, c’est ces bâtiments tout droit, carrés, avec d’immenses colonnes austères et qui n’inspirent pas trop la découverte. Et puis, il y a ce bâtiment, le Palais de la Culture et de la Science, une oeuvre architecturale communiste, soviétique. Dans un contexte de guerre froide, Staline décida au début des années 1950 que le peuple soviétique allait offrir l’une des « sœurs » de l’architecte Lev Roudnev au peuple polonais. La construction du gratte-ciel débuta donc le  et fut achevée le 

IMG_20180408_194657_779.jpg

Nous avons par la suite visité laVarsovie historiquecelle de l’insurrection, du ghetto.  Du devoir de mémoire, de l’Histoire. Avec le Musée de l’insurrection, qui nous retranscrit l’histoire de 1944. Ce bâtiment en briques est typique de l’architecture industrielle du début du vingtième siècle.

Le musée réunit des centaines d’objets. Il s’est également donné pour objectif de conserver l’ensemble des archives, des informations historiques sur le soulèvement et des témoignages des insurgés survivants et parraine des travaux de recherche sur l’histoire du soulèvement et sur les activités de l’État polonais clandestin durant la seconde guerre mondiale.

Malgré qu’elle soit marquée par son histoire, Varsovie est en pleine renaissance surtout quand on remarque certaines architectures très contemporaines au sein de cette ville notamment avec le siège social de la société SAMSUNG.

IMG_20180408_195726_213.jpg

 

Varsovie ne vous laissera pas indifférent même si elle est encore bien ancrée par son passé et ces grands blocs gris, alors pourquoi pas laissez votre curiosité vous embarquer à travers une ville discrète et en pleine métamorphose.

PRAGUE, VILLE DOUCE ET DIVINE.

IMG_20180406_182041_219.jpg

 

Prague, première destination de notre second road trip. Nous avons passé une journée magnifique au cœur de cette ville pleine de charme où règne douceur, romance et  passé. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette ville nous a littéralement séduits…

 

IMG_20180406_183123_679.jpg

 

Prague, ville impériale au même titre que Budapest ou Vienne, elle possède divers surnoms, entre la ville aux 100 clochers, la ville d’or ou bien encore la mère de toutes les villes, elle se distingue par sa richesse architecturale, végétale mais également historique.

 

LA RIVE DROITE. 

Nous commençons la visite de Prague en longeant les ruelles à proximité de notre hôtel, à chaque coin de rue une église différente, quand tout en bas situé sur les quais de la rive droite de la rivière Vltava nous arrivons face à une oeuvre architecturale du designer Frank Gehry, « Dancing house » datant de 1994-96. La maison dansante est un exemple d’architecture déconstructiviste, au caractère toutefois inhabituel tant il est excentrique.

IMG_20180406_182142_210.jpg     IMG_20180406_182207_298.jpg

IMG_20180406_182244_437.jpg

IMG_20180406_182413_047.jpg      IMG_20180406_182328_259.jpg

20170618_145755.jpg

 

 

LA RIVE GAUCHE.

20170618_155058.jpg

Nous traversons le pont et nous voilà sur la rive gauche afin de visiter les hauteurs de la ville d’or. Les façades sont souvent colorées de couleurs claires et richement décorées, offrant à Prague une  richesse incontestable.

IMG_20180406_182455_498.jpg

 

Le Vltava est le fleuve qui traverse Prague, les balades y sont très agréable.  Nous rejoignons le parc de Petrin, c’est un des grands classique pour une balade en amoureux. Cette colline est considérée comme le poumon de Prague, sur laquelle vous pourrez monter en funiculaire, offre une vue imprenable sur la ville. De sa roseraie, au sosie miniature de la Tour Eiffel qui y a été édifié, en passant par son labyrinthe aux miroirs, ou encore être face à certains vestiges c’est un endroit vraiment agréable pour y passer quelques heures. Ne manquez pas de visiter l’église baroque Saint Laurent.  Sur votre chemin, vous tomberez aussi sur le Monastère de Strahov et la petite église carpatique Saint-Michel-de-Pétrin.

IMG_20180406_182521_709.jpg

IMG_20180407_110910_281.jpg     IMG_20180407_110932_201.jpg

IMG_20180407_110830_488.jpg

Le quartier de la Mala Strana s’étend de la colline Petrin, en marchant sur l’île de Kampa jusqu’au pied du château de Prague. Cet endroit est caractérisé comme citadelle comprenant plusieurs édifices religieux, palais et tours.

Le site est dominé par la magnifique Cathédrale Saint Guy, de style gothique qui est la plus grande et plus importante église du pays. Nous vous conseillons de pas vous y rendre trop tard, celle ci attire des centaines de touristes, par manque de temps nous n’avons pas pu la visiter.

IMG_20180406_183235_556.jpg

IMG_20180406_183340_954.jpg

IMG_20180406_183304_286.jpg

Vous y trouverez également des musées, une écurie et la célèbre « ruelle d’or » ou « ruelle des alchimistes », s’agissant d’une petite ruelle très étroite et décorée par de belles façades colorées, des maisonnettes adossées à la fortification du château de Prague.

IMG_20180406_183200_255.jpg

 

 

LE  VIEUX QUARTIER  ET LE QUARTIER JUIF. 

 

20170618_131949.jpg

Nous sommes retournés par la suite sur la rive droite, en passant par l’inévitable Pont Charles, monument symbole de Prague reliant Stare Mesto à Mala Strana.

IMG_20180406_183408_274.jpg

Quelques ruelles passées et nous voilà au sein de la vieille ville : Stare Mesto. Située au cœur du centre historique de Prague, la place de la Vieille Ville est très jolie avec ses bâtiments colorés et son église Notre Dame du Tyn de style gothique aux allures de conte de fées. On y voit également la fameuse horloge astronomique de l’ancien hôtel de ville. Captivante !

IMG_20180406_183515_277.jpg

IMG_20180406_183438_543.jpg

L’ancien Prague est aussi marqué par le quartier de Josefov ,correspondant à l’ancien ghetto où était cantonné l’importante communauté juive de Prague. Une dimension plus solennelle et touchante pour la visite de ce quartier chargé d’Histoire et ponctué de monuments architecturaux.

Le vieux cimetière juif est très impressionnant. Ce sont plus de 12 000 stèles qui parcourent l’endroit, et plus de 100 000 cercueils enfouis sur plusieurs niveaux sous la terre. Un parcours à l’intérieur vous guide pour une visite de deux heures environ au travers des stèles et des arbres qui parsèment l’endroit.

IMG_20180406_183629_363.jpg

Nous profitons également pour se balader à pied et se perdre dans les ruelles à la rencontre des églises et synagogues dont une qui ma réellement marquée par sa beauté intérieur, la synagogue Espagnole. Elle est un mélange d’architecture andalouse et d’architecture orientale. L’intérieur dispose d’une très belle décoration que vous pouvez admirer sous l’impressionnante coupole recouverte d’or au plafond.

IMG_20180406_183551_123.jpg

 

Par  la suite, nous avons continués notre visite de cette sublime capitale en longeant la rive droite où nous découvrons encore plusieurs petites merveilles comme le Klementinum, bibliothèque nationale tchèque ou bien encore la Tour Poudrière, tour gothique noircie, située à l’entrée de la Vieille-Ville construite en 1475.

20170618_155119.jpg

IMG_20180406_183811_301.jpg

IMG_20180406_183729_467.jpg

20170618_213546.jpg

20170618_215545.jpg

 

Prague est un véritable coup de cœur,  une ville paisible à visiter dotée d’une richesse incroyable. C’est vraiment une destination enrichissante et plaisante.  Et surtout ne passez pas à côté du soleil tombant sur la ville de Prague, un instant de romance merveilleux…

 

 

COMMENT PREPARER SON VOYAGE A PRAGUE ? 

  • ➔ Document pour un voyage en Tchéquie : carte d’identité ou passeport.
  • ➔ Monnaie : le forint (1€ = 25,73 Kč).
  • ➔ Aéroport de Prague Václav-Havel à 30min du centre ville : Transfert aéroport à partir de 7€ par personne

BELGRADE, VILLE DES BALKANS.

Traverser la Bosnie-Herzégovine pour rejoindre le territoire serbe a été très attrayant, nous nous sommes rendus compte que la Bosnie possède un vrai patrimoine naturel entre forêt dense et cours d’eaux. Certaines routes furent désertiques d’autres pleines de rencontres.

IMG_20180404_124241_033.jpg    IMG_20180404_124333_877.jpg

IMG_20180404_130532_119.jpg

IMG_20180404_130451_830.jpg     IMG_20180404_124148_713.jpg

 

BIENVENUE A BELGRADE.

Notre entrée à Belgrade fut marqué par de longs embouteillages sous de nombreuses averses. La particularité de Belgrade c’est qu’elle dispose à mes souvenirs d’aucun parking public gratuit, tous les parkings sont gérés soit par des privés soit par les habitants eux-mêmes. Nous avons déposés la voiture dans le parking de notre Appart Hotel situé à 10 minutes de celui-ci, pour plus de sécurité et de confiance.

IMG_20180404_130330_009.jpg

Le lendemain matin, nous partons pour la visite de Belgrade, carrefour entre l’Orient et l’Occident. Elle fut longtemps tout à la fois : point de rencontre entre de grandes nations comme les Celtes, les Romains, les Turques, et frontière entre l’Europe chrétienne et l’Empire ottoman musulman.

Belgrade a donc été le fruit de beaucoup de changement, nous nous retrouvons au cœur  d’une ville au passé complexe et avec des bâtiments pas si vieux mais complètement différents les uns des autres et pourtant logeant dans la même rue.

20160906_112318.jpg

IMG_20180404_125828_528.jpg

IMG_20180404_125755_160.jpg

 

BELGRADE, HISTORIQUE.

La ville regorge d’intérêts touristiques culturels et historique tels que la Forteresse de Belgrade et le parc Kalemegdan avec ces tanks de guerre. Nous nous sommes baladés sur les remparts, traversés le beau parc qui compte également un zoo et deux églises orthodoxes puis nous sommes allés voir la statue du monument du Vainqueur et admirer ainsi le point de vue panoramique sur l’autre rive du Danube.

IMG_20180404_125637_267.jpg

IMG_20180404_125904_154.jpg

IMG_20180404_131417_729.jpg     IMG_20180404_131447_229.jpg

20160906_111820.jpg

 

BELGRADE, CÔTÉ CENTRE VILLE.

Au centre-ville vous pouvez vous balader sur la grande avenue piétonne Knez Mihailova bordée de petites boutiques, librairies, brocantes, cafés et restaurants… La place de la Liberté et le monument au prince Mihailo ; sur la place de la Liberté, le Musée national crée en 1844.

IMG_20180404_130042_089.jpg

IMG_20180404_130142_504.jpg

IMG_20180404_125938_604.jpg    IMG_20180404_132841_797.jpg

 

Belgrade c’est également de nombreux espaces verts comme le parc Tašmajdan avec de grands arbres dont on trouve également la belle église Saint-Marc.  Si l’on parle église, l’église phare de Belgrade est l’église Saint Sava. Elle est dédiée à saint Sava, le fondateur de l’Église orthodoxe serbe datant de 1219 et est à ce jour la deuxième plus grande église chrétienne orthodoxe du monde.  Conçue dans un style serbo-byzantin, avec quatre clochers hauts de 44 mètres. La coupole est haute de 70 mètres et la croix principale l’élève encore de 12 mètres, ce qui correspond à une hauteur totale de 82 mètres, permettant ainsi à l’église d’être bien visible, surplombant le panorama urbain de Belgrade.

IMG_20180404_130011_748.jpg

 

BELGRADE, CÔTÉ MILITAIRE.

Lors de notre départ de Belgrade, nous nous sommes rendu au musée de l’aviation de Belgrade. Le bâtiment qui abrite les collections est inscrit sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie.

IMG_20180404_130303_987.jpg

Il a été créé en 1957 mais le bâtiment actuel, conçu en 1969 par l’architecte Ivan Štraus. L’édifice, qui ressemble à un champignon de verre et d’acier, présente la partie visitable de la collection.

Le musée possède plus de 200 appareils utilisés par l’armée de l’air yougoslave ; une cinquantaine sont à tour de rôle exposés à l’intérieur du bâtiment. Certains d’entre eux sont l’unique exemplaire de leur type subsistant au monde, comme le Fiat G.50. Le musée présente également l’épave d’un avion furtif d’attaque au sol F-117 Nighthawk, abattu par l’aviation serbe dans les guerres des années 1990.

IMG_20180404_130237_089.jpg

IMG_20180404_130400_274.jpg

En plus des appareils, le musée abrite une collection de photographies et de films d’archive et toutes sortes de documents sur l’histoire de l’aviation en Serbie et, plus généralement, dans l’ex-Yougoslavie.

L’entrée est de 5 euros par personne.

 

Belgrade, porte des balkans est une ville rempli de parcs, d’architectures différentes et d’histoires. Elle a été pour nous une très jolie découverte.

ETNA, PLUS HAUT VOLCAN ACTIF D’EUROPE.

Cette excursion là nous a fait rêver avant même d’avoir mis les pieds sur le territoire sicilien. C’est dans les airs que nous pouvons observer au loin pour la première fois ce volcan qui surplombe l’île.

 

LOCATION DE VOITURE EN SICILE. 

Arrivés à l’aéroport, nous avons loué une voiture pour pouvoir nous déplacer car se rendre à l’Etna est difficilement desservie.

Pour louer une voiture en Sicile, il faudra dans la plupart des cas, avoir 21 ans minimum, parfois 25 ans et fournir une pièce d’identité et permis de conduire à son nom. Inscrire un conducteur supplémentaire sera payant. Il faudra également présenter une carte de crédit avec suffisamment de fonds disponibles pour couvrir la franchise et le dépôt de garantie.

Quelques conseils avant de louer une voiture :

  • Se reinseigner sur les loueurs de voitures. Prendre le temps de regarder les avis.
  • Faire un état des lieux. Prendre des photos de préférence devant l’enseigne.
  • Choisir option kilométrages illimités.
  • Se mettre d’accord sur l’option carburant ( à rendre réservoir plein ou vide )
  • Faites attention à la conduite des Siciliens, sportive et déroutante !

 

EN ROUTE POUR L’ETNA.

La voiture prise est nous voilà en route pour l’Etna. Sur le chemin nous avons remarqués que Catane est une ville assez polluée, cependant plus on se rapprochait du volcan plus on apercevait des maisons détruites par la lave de celui-ci. Nous avons logés au refuge Sapienza situé en bas de l’Etna, la vue de la chambre est sublime. C’est vraiment impressionnant d’être face au plus haut volcan d’Europe.

IMG_20180329_194940_808.jpg

 

L’Etna est ce volcan vénéré qui a forgé le paysage de la Sicile, Culminant à 3 330 mètres d’altitude, il est le plus haut volcan actif d’Europe et l’un des plus actifs du monde. L’origine du volcanisme qui alimente l’Etna, de même que celui des îles Eoliennes situées au nord de la Sicile ou celui des  Cyclades en Grèce, est encore discutée et pourrait être engendrée, soit par la présence d’un point chaud, soit par la subduction de la plaque africaine sous la plaque eurasienne.

IMG_20180329_194047_615.jpg

 

COMMENT VISITER L’ETNA ?

Pour se rendre au coeur des volcans, nous avons choisis en amont de prendre une excursion à la journée par le biais d’une agence, chose que l’on ne fait jamais.

Nous avons réservé sur internet avec l’agence Etna3340. Le prix étant de 260 euros pour deux. Dans un premier temps, nous avons rejoint le guide Roberto un peu avant les routes qui nous emmènent au début de l’excursion, puis nous avons pris le funiculaire dont la montée nous offre une vue exceptionnelle à 2500 mètres d’altitude, et quand on croit être au sommet, on enchaîne avec des gros 4X4 qui nous emmène au plus prés des volcans à 3000 mètres jusqu’à la zone appelé Tour du Philosophe.

IMG_20180329_194620_321.jpg

IMG_20180329_194133_413.jpg

IMG_20180329_194253_099.jpg

Marcher au cœur de l’Etna est un moment inoubliable, Roberto nous emmène découvrir de nombreux cratères ainsi que l’exploration de zones chaudes où des pierres volcaniques demeurent brûlantes. L’Etna se déforme au cours des éruptions, c’est pourquoi il n’est pas juste un volcan mais une zone avec plusieurs cratères. L’Etna est un stratovolcan aux éruptions majoritairement effusives. Malgré tout lors de ces éruptions, notre guide nous a expliqué que lorsque le cratère se forme, les jets de lave et les gerbes de roches en fusion peuvent atteindre des centaines de mètres de haut avec plusieurs projections.

IMG_20180329_194406_094.jpg

IMG_20180329_194456_713.jpg

IMG_20180329_194549_332.jpg

L’excursion se poursuit avec une randonnée assez mouvementée par des rafales à plus de 130km/h, permettant de découvrir le cratère chaud de l’éruption de 2001 et 2012. Nous avons également vu une calzone de laves offrent une vue sur Catane exceptionnelle. Quand nous sommes redescendus vers le téléphérique impossible d’échapper à ces routes remplies de cendres, accompagnées de multitudes de pierres volcaniques. On a l’impression de marcher sur la lune.

IMG_20180329_194731_903.jpg

IMG_20180329_194818_644.jpg

A la fin de la visite de l’Etna, Roberto nous emmènent alors aux abords d’une grotte formée par la lave d’une éruption. Ce fût très intéressant.

IMG_20180404_113012_527.jpg

Puis la visite s’est terminée avec la découverte de produits locaux, de la pâte à tartiner à la pistache, des vins issues des vignes de l’Etna, des confitures… Un vrai délice.

Notre petit conseil : Passer vraiment par une agence d’excursion privé même si cela reste un peu chère vous profiterez d’un moment unique en petit comité, cela vaut vraiment le coup car le guide est entièrement à votre écoute et les échanges sont fabuleux.

L’Etna est une aventure unique, sublimée par une excursion révée. Nos moments passés sur ce volcan de renommé resteront gravés à tout jamais.

BUDAPEST, RICHESSE HONGROISE.

IMG_20180403_154835_884.jpg

Budapest a été notre avant-dernière destination de notre road trip en Europe. A environ 4 heures de routes et 378 km de Belgrade. La frontière passée, nous avons acheté une vignette pour pouvoir circuler sur l’autoroute, nous avons également profité pour acheter celle des autoroutes Autrichiennes.

La vignette pour 10 jours en Hongrie coûte environ 10 euros. A travers l’autoroute nous avons été surpris par l’abondance de champs et d’une agriculture très riche, mais aussi par la multitude de mouches, votre pare brise en sera ravi.

Budapest est la réunion de 2 villes : Buda l’ancienne capitale de la Hongrie située sur la rive occidentale du Danube et Pest sur la rive orientale. Nous sommes arrivés en fin d’après-midi et nous avons décidé d’entreprendre la visite de cette ville.

 

CÔTÉ PEST. 

IMG_20180403_154642_656.jpg

IMG_20180403_154716_601.jpg

20160907_174836.jpg

Nous avons dans un premier temps exploré le côté Pest avec des architectures très haussmanniennes et des monuments à couper le souffle tels que la basilique Saint-Etienne, le majestueux Parlement Hongrois au style néo gothique dont il a fallu 20 ans pour le construire, la place Vorosmarty, la place des héros et la grande Synagogue de Budapest… Le soleil se couchant nous sommes vite allés du côté de Buda pour en admirer les couleurs sur le Parlement Hongrois.

IMG_20180403_154530_590.jpg

  20160907_173924.jpg

20160907_175140.jpg

20160907_174054.jpg

20160907_183549.jpg

 

 

CÔTÉ BUDA. 

Côté Buda le merveilleux palais de Budavar vous émerveillera, ainsi que la Bastion des Pêcheurs, et l’incroyable Eglise Mathias qui a servi de cadre au couronnement de l’impératrice Sissi.

IMG_20180403_153847_538.jpg

20160907_180507.jpg

   IMG_20180403_153956_968.jpg

20160907_184201.jpg

IMG_20180403_154117_639.jpg

IMG_20180403_154300_802.jpg

20160907_185706.jpg

20160907_190949.jpg

 

N’oubliant pas les ponts qui relient Pest à Buda, pas moins de sept. Ils sont relativement tous récents (début XIXème siècle). Parmi ceux qui présentent le plus d’intérêt le pont de la liberté et le pont des chaînes.

20160907_183747.jpg

20160907_181102.jpg

IMG_20180403_153806_813.jpg

IMG_20180403_154426_800.jpg

20160907_201714.jpg

IMG_20180403_154458_093.jpg

Budapest est une de mes villes préférées en Europe. Je la trouve somptueuse et riche d’un point de vue architecture et patrimoine culturel. Ce mélange des deux côtés apporte une harmonie unique à cette ville, la rendant à la fois mystérieuse et magnétique.

ROVINJ, PETITE PERLE CROATE.

IMG_20180327_220941_462.jpg

Rovinj est un petit village de pêcheurs,  remplis de charme aux allures d’un petit St Tropez. Quand on arrive à Rovinj, c’est tout d’abord le port de la petite ville qui nous accueille, accompagné d’un arrière plan de maisons colorées aux allures italiennes voir vénitiennes.

IMG_20180327_145353_997.jpg

IMG_20180327_145325_932.jpg

 

 

VILLE AUX MULTI-INFLUENCES.

La ville de Rovinj a une histoire assez mouvementée. Ainsi, elle a vu passer les Romains, les Huns, les Byzantins et s’est aussi placée sous la protection de Venise au XIIIe siècle, afin de se protéger des pirates. C’est pourquoi le lion vénitien est donc souvent présent sur les vieilles maisons ou sur les vestiges des remparts de la cité. Par ailleurs pour la petite anecdote les pierres qui ont servi à la construction de Venise viennent de Rovinj.

IMG_20180327_145430_487.jpg

Rovinj était également une île avant d’être reliée à la Croatie. La vieille ville semble véritablement flotter sur la mer. Il est très agréable de déambuler à l’intérieur de ses ruelles étroites et pavées vous laissant guider en haut, accédant à l’église Sainte-Euphémie. Cette petite ballade paisible vous charmera, et fera de Rovinj un véritable coup de coeur.

20160828_134747.jpg

IMG_20180327_145257_057.jpg

20160828_135523.jpg

 

Nous avons été également surpris par l’abondance de méduses géantes rien avoir avec nos méduses méditerranéennes aux abords de Marseille. Elles sont fascinantes autant par leurs tailles et leurs couleurs que leurs mouvements.

IMG_20180327_221015_050.jpg

Notre petit conseil : Rovinj attire beaucoup de touristes c’est pourquoi nous vous conseillons  de vous garer à l’extérieur du centre ancien. De toutes façons, les ruelles sont accessibles qu’aux piétons. Cela vous permettra d’arriver dans le centre ancien par le port, et de profiter d’une jolie vue d’ensemble.

 

PETIT PASSAGE PAR PULA. 

Au retour pour nous rendre à Lovran, nous sommes passés par Pula. Nous avons trouvé cette ville très industrielle malheureusement elle ne nous a pas vraiment envoûtée. Son amphithéâtre reste à voir, mais on vous conseille de visiter Pula par simple passage et non comme lieu de vacances précis.

IMG_20180327_145143_492.jpg

 

La route pour rejoindre Lovran est magnifique, voici un paysage dont vous pouvez avoir la chance de rencontrer lors de vos vacances en Croatie.

IMG_20180327_145111_715.jpg

 

Rovinj fait partie de ces villes mignonnes, portuaires qui apportent douceur et tranquillité. Une première approche de la Croatie complètement envoutante.

KOTOR, PETITE CITÉ MÉDIÉVALE.

Après Dubrovnik, nous prenions la route pour Kotor, ville du Monténégro. (Comptez environ 2 heures de routes).

Nous étions très curieux face à cette destination et ce pays quasiment jamais entendu ou bien évoqué.  On était loin d’imaginer que le Monténégro puisse livrer des paysages aussi magnifiques. Ainsi, pour rejoindre Kotor, nous avons alors emprunté une petite route sinueuse coincée entre les sommets et le littoral dont les hauteurs nous ont offerts un panorama mémorable.

IMG_20180326_194350_918.jpg

Ce fjord méridional forme une côte dentelée pénétrant à l’intérieur des terres sur des km, le tout blotti à l’abri d’immenses montagnes.

Kotor est considérée comme la plus belle rencontre entre terre et mer. Cette rencontre prend tout son sens dans les Bouches de Kotor, le site le plus spectaculaire du pays classé au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO qui voit la mer s’enfoncer dans la montagne sur plus de 28 Km ! C’est un peu la  » petite fjord « de la Mer Adriatique.

Sur votre chemin, et situé à seulement 15-20 minutes de Kotor, Perast est une petite ville sur les bords de la baie possédant un charme certain. Beaucoup de personne place « Notre Dame du Rocher » comme un incontournable, malheureusement nous l’avons pas fait. Attrape-touriste ou pas cela reste un endroit magique à mon sens.

IMG_20180326_195841_862.jpg

 

Avant de prendre notre air B&B, nous sommes allés arpenter l’arrière pays à travers le Mont Lovcen. Nous vous conseillons vraiment de vous laissez vous guider par les routes pour découvrir de nombreux points de vue inébranlable, de villages désertés, et d’une végétation très dense. La proximité géographique de la côte monténégrine peuplée et la beauté des montagnes désertiques permettent de profiter d’un contraste unique en Europe.

IMG_20180326_114714_719.jpg

IMG_20180326_194329_063.jpg

 

LA VIEILLE VILLE MÉDIÉVALE. 

Difficile de ne pas tomber sous le charme de la ville médiévale de Kotor. A l’intérieur de la vieille ville, nous avons visité la Cathédrale Saint-Tryphon, puis nous avons pris le chemin des fortifications, et ainsi visiter l’Eglise de Notre-Dame de la Santé.  La montée au sein des fortifications malgré sa difficulté est à faire, la vue sur Kotor est magnifique, et le côté abrupt du fort rend cette randonnée merveilleuse.

IMG_20180326_114903_745.jpg

IMG_20180326_115124_464.jpg       IMG_20180326_115316_394.jpg

20160902_113900.jpg

D’origine byzantine mais en grande partie renforcées par les Vénitiens, ces fortifications ont grandement contribué à protéger la ville des assauts turcs aux XVIe et XVIIe siècles. La forteresse de Saint-Jean, qui domine la ville à près de 260 m d’altitude, fut abandonnée en 1918.
Aujourd’hui en ruine, elle est accessible par un peu plus de 1 000 marches d’escaliers. Accès payant seulement en été (3 € par personne). Compter une bonne demi-heure, 45 min de marche pour arriver au sommet.

Notre petit conseil : Pour la visite du fort, prévoyez de bonnes chaussures adéquates  car certaines pierres peuvent être glissante. Prenez également de l’eau avec vous même si beaucoup de vendeurs d’eau fraîche se positionnent tout au long de votre randonnée.

IMG_20180326_115013_817.jpg

IMG_20180326_115208_012.jpg

IMG_20180326_115058_904.jpg

Un soir, à notre appartement après la pluie nous avons pu assister à un ciel sublime de couleur rose orangé, à nous en mettre pleins les yeux.

IMG_20180326_114828_967.jpg

IMG_20180326_115445_620.jpg

20160903_091933.jpg

La petite photo du départ en rejoignant Mostar, en Bosnie Hérzégovine par les routes montagnardes.

Kotor est une découverte remplie d’émerveillement, cette ville nous a totalement étonnés et conquis. Un petit paradis malgré l’affluence touristique qui l’aborde.

DUBROVNIK, ENTRE DÉLICATESSE ET FORTIFICATION.

IMG_20180322_095922_584.jpg

Nous sommes arrivés à Dubrovnik après notre étape au sein du parc national de Plitvice.  432 km et 5 heures de routes à travers la Croatie profonde, des petits sentiers au cœur de vigne, de grandes autoroutes surplombant le paysage.

 

IMG_20180322_095346_743.jpg

 

AU COEUR DE SES FORTIFICATIONS. 

 

Dubrovnik est connu pour sa vieille ville fortifiée, entourée de remparts et d’anciennes maisons aux toits orangés. C’est une ville pleine de charme entre ces ruelles pavées, ces édifices baroques et des impressionnants remparts faisant la réputation de cette étonnante ville à l’allure médiévale.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Pour accéder aux remparts, vous devez vous rendre à l’entrée de la ville par la Porte Pile. Comptez une bonne heure pour faire le tour des remparts s’étalant sur 2 km, quant au tarif il est de 15 euros par personne.

 

IMG_20180322_095419_859.jpg

20160831_160315(0).jpg

IMG_20180322_095238_142.jpg      IMG_20180322_095458_204.jpg

IMG_20180322_095541_716.jpg

IMG_20180322_095313_238.jpg

Atteignant 25 m de hauteur, certains endroits vous offrirons des panoramas magnifique et magique, des vues improbables sur la vieille ville, les fortifications, la Mer Adriatique et les falaises. L’intérieur de la ville se visite facilement à pied, des pavés de marbre blanc, des petites ruelles abruptes, une architecture irrésistible de quoi vous laissez envoûter le temps de votre ballade. On se croirait dans un autre temps. Cela n’est pas étonnant qu’elle ait servi de décor pour la célèbre série Games of Thrones.

IMG_20180322_095615_692.jpg

IMG_20180322_095729_379.jpg      IMG_20180322_095808_325.jpg

IMG_20180322_095133_208.jpg

 

PRENEZ DE LA HAUTEUR. 

Par la suite, nous avons voulu avoir une vue d’ensemble de Dubrovnik depuis le sommet du Mont Srd, il est ainsi possible de s’y rendre à pied (comptez 1h), en voiture ou bien alors de prendre le funiculaire (comptez 15 euros l’A/R).

IMG_20180322_100445_382.jpg

IMG_20180322_095157_401.jpg

 

En fin de journée, nous sommes rentrés à l’hôtel pour pouvoir profiter d’un merveilleux couché de soleil aux abords de la Mer Adriatique. C’est vrai qu’à Dubrovnik nous avons logés dans un hôtel incroyable au bord de la mer.  La vue était sublime, tout pour faire une pause pleine de romance dans ce road trip.

IMG_20180322_095040_447.jpg

 

Notre petit conseil : Prenez un ou deux jours de plus pour visiter les îles aux alentours de Dubrovnik. La plus proche, c’est l’île de Lokrum. Située à 10 minutes en bateau du port de Dubrovnik.  Nous n’avons pas eu le temps de la faire mais d’après plusieurs récits elle en vaut vraiment le coup.

Si vous avez églament l’intention de rester plusieurs jours vous pouvez profiter de  la Dubrovnik Card, disponible dans la plupart des offices de change. C’est une carte qui se décline en 3 formules (1 jour, 3 jours ou 7 jours) permettant l’accès aux 5 musées de la ville, aux 2 galeries d’art ainsi que la visite des remparts de la ville. Elles donnent également accès aux transports publics concernant les bus.

 

Dubrovnik est ma ville préférée en Croatie, elle est délicate, belle, paisible. Ces couleurs mélangées à son patrimoine culturel lui apporte un charme inouï, un véritable coup de coeur !

 

PLITVICE, PARADIS NATUREL.

IMG_20180321_222059_135.jpg

Le parc naturel de Plitvice est une étape indispensable si vous voyagez en Croatie. Celui-ci est composé de 16 lacs reliés entre eux par des chutes d’eau magnifiques créées par la sédimentation de calcaire particulier, le tout dans un paysage de montagnes recouvert de végétation abondante. Il fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. Plitvice est le site le plus visité en Croatie, chaque année plus d’1.000.000 de personnes viennent s’ajouter à ce décor de rêve.

Le parc propose de nombreux parcours en fonction de vos aptitudes et du temps que vous pouvez y consacrer. Nous sommes restés une journée, le prix d’entrée était de 24 euros par personne (période été).

Passer l’entrée du parc national, nous arrivions en bas où sont installées plusieurs navettes maritimes selon les circuits que vous désirez prendre, il y a également des trains vous permettant de rejoindre l’autre partie du site.  Arriver de l’autre côté du lac, nous voilà éblouis par la beauté du site, une beauté tellement exceptionnelle qu’elle en parait presque irréelle. Un vrai paradis naturel.

IMG_20180321_221637_848.jpg

IMG_20180321_221609_363.jpg     IMG_20180321_221728_954.jpg

Nous avons entrepris le chemin des lacs supérieurs, dès les premiers mètres on en prend plein les yeux d’autant plus que la couleur de l’eau est exceptionnelle et pure. Celle-ci est transparente et sa couleur changeante, parfois bleu profond, parfois vert émeraude. Une magie naturelle fascinante. On avance alors au milieu d’une végétation dense sur des pontons de bois qui s’intègrent parfaitement dans le paysage dont chaque virage dévoile une nouvelle cascade. L’émerveillement est à son comble.

20160830_133412.jpg

IMG_20180321_221855_494.jpg

Par la suite nous avons repris le bateau pour se rendre à la partie basse du parc. Celle-ci regorge de mystère, une grotte perchée et une cascade de 40 m à en couper le souffle.

20160830_155737.jpg

20160830_140701.jpg

IMG_20180321_222023_997.jpg

20160830_162558.jpg

 

INFORMATION PRATIQUE. 

Le parc des lacs de Plitvice possède deux entrées : entrée 1 – Rastovača, entrée 2 – Hladovina. Chacune d’elle dispose d’un parking payant au tarif de 7kn/h, soit environ 1€/h. Une navette s’assure de la liaison entre les deux entrées.

Vous devez choisir votre entrée en fonction du point de départ du circuit de randonnée que vous allez faire. 

 

Plitvice, c’est l’endroit idéal pour se laisser envoûter par cette nature luxuriante, très bien entretenu par l’homme. Des paysages magnifiques, des cascades somptueuses, le tout dans une atmosphère calme et appréciable.

LISBONNE, VILLE BLANCHE AUX MILLES COULEURS.

 

Capitale du Portugal, Lisbonne est une ville merveilleuse et pleine de charme. Elle possède un vrai patrimoine culturel avec des influences musulmanes, contemporaines ou bien manuélins. Ce dernier est apparu pendant le règne de Manuel Ier (1495-1521), mais ce n’est qu’au XIXe siècle qu’il adopta le nom qui désigne cet esprit très créatif.

Nous avons séjourné trois jours dont un à Sintra (voir article sur Sintra). Tout comme de nombreuses villes, certains quartiers de Lisbonne se visite paisiblement à pied, vous pouvez cependant accéder aux autres quartiers en prenant le Tram ou bien encore le métro.

castelo-sao-gorge-lisboa      IMG_20180312_162810_366[1]

Dans un premier temps, nous vous conseillons de vous rendre dans le quartier de l’Alfama, c’est le plus vieux quartier de Lisbonne constitué d’un labyrinthe de ruelles étroites.  La ballade dans ce quartier vous emmènera au château Saint-Georges, surplombant la ville, donnant aux visiteurs une des plus belles vues. A l’intérieur de l’Alfama se trouvent certains des monuments historiques les plus importants comme la Cathédrale Sé, le Panthéon national et l’église de Saint Antoine. C’est dans ce quartier que vous tomberez sur un ancien tramway jaune, lui donnant une sensation de nostalgie, d’ancien temps.

IMG_20180312_160829_502[1]

Lisbonne-2015-18         IMG_20180312_160954_243[1]

Par la suite, vous vous laisserez envoûter par le quartier de la Baxia, le cœur de Lisbonne où s’y trouve des places magnifiques reliées entre elles par de longues avenues bordées d’anciens bâtiments du XVIIIe siècle ornés de mosaïques. De nombreux lieux d’Intérêts sont à voir tels que la Place du Commerce, qui est non seulement la plus impressionnante des places du quartier.

Cette place possède également un grand intérêt historique car elle servait de point d’entrée de la ville, l’ascenseur de Santa Justa se caractérise par une architecture néo-classique, une vraie merveille artistique de l’âge industriel, emmenant les visiteurs au sommet afin de profiter d’une vue sublime sur Lisbonne puis d’une des collines les plus raides afin de pouvoir visiter l’église do Camo dont les vestiges sont un constant rappel de l’affreuse dévastation ayant eu lieu lors du tremblement de terre de 1755. A l’intérieur de l’église do Carmo se trouve un petit musée archéologique commémorant son histoire.

 

Pour les personnes festives le quartier Bairro Alto est fait pour vous, c’est le lieu idéal pour faire la fête, quartier branché et jeune où les nuits s’animent dans les ruelles de ce quartier populaire.

 

IMG_20180312_160758_676[1]           IMG_20180312_160712_387[1]

IMG_20180312_160550_914[1]

Le quartier de Bélem célèbre le temps des navigateurs et des grandes découvertes. Il se situe à environ 5-8 km du centre de Lisbonne (vous pouvez vous y rendre en tram). A proximité du Tage, il renferme de nombreux lieux touristiques et monuments classés au patrimoine mondial de l’UNESCO tels que : Monatère des Hiéronymites (Mosterio Dos Jeronimos) et l’église Santa Maria, le monument des découvertes et la rose des vents, la tour de Bélem et son jardin sur la place Império. Du quartier de Bélem vous aurez la vue sur le Tage et le Cristo Rei, réplique baroque du fameux Christ Redempteur de Rio de Janeiro, offrant une vue époustouflante sur toute la capitale, et bien évidemment sur le petit San Francisco : le pont du 25 avril reliant Lisbonne à Almada.

jjjjj

 

COMMENT SE DEPLACER A LISBONNE ? 

Avec le « pass 24h – Ticket 1 jour CARRIS/METRO » coûtant 6,40 €/pers, vous permet d’avoir un accès illimité durant 24h, aux transports en commun, à savoir tous les métros, les bus, tramways, l’Elevador de Santa Justa, les funiculaires (Bica, Lavra, Gloria) et même le tramway pour vous rendre jusqu’à Belém.

Ce pass est avantageux, si vous souhaitez utiliser plusieurs fois les transports en commun dans une même journée (plus de 4 ou 5 fois en moyenne). Ce pass est valable 24h, à partir de la première validation.

Toutefois, pour 60 min sur le réseau Metro/Carris incluant métro, bus, tramways, funiculaires, ascenseur, le prix de base est de 1,50 €.

 

LE PETIT ATOUT DE LA VILLE ? … PASTEL DE NATA. 

S’il y a une chose auquel on échappe pas lors d’un voyage à Lisbonne, c’est bien les pâtisseries portugaises : Pastel de Nata.
Pour la petite histoire, on utilisait jadis du blanc d’œuf pour amidonner l’habit des sœurs et pour faire du vin. L’excès de jaunes d’œufs a donné l’idée de Pastel de Nata. Très semblable au flan pâtissier, ce dessert crémeux est meilleur chaud, saupoudré de cannelle. On en trouve dans toutes les pâtisseries de la ville.

 

 

Lisbonne c’est la destination idéale lorsqu’on veut s’évader quelques jours de la France. Pleine de charme, elle est tout simplement irrésistible !

ROME, VILLE ÉTERNELLE.

20160324_172858

Notre premier voyage fût Rome, une ville splendide autant par son histoire que par sa facette artistique. Ce mélange d’architecture moderne et d’architecture ancienne fascinent et fait de Rome une des plus belles villes d’Europe.

Nous avons séjourné à deux pas des Champs-Elysées italiens : la Via Del Corso. Notre séjour s’est déroulé pendant la période de Pâques inutile de vous préciser l’importance de Rome durant cet événement rassemblant énormément de visiteurs.

 

 

ROME ET SON PATRIMOINE.

Entre ruelles pavées, architecture de marbre ou de couleur ocre, c’est tout petit que l’on se sent lorsqu’on arpente les rues de la ville éternelle. De la Piazza del Popolo au Colisée, en passant par la fontaine De Trevi ou bien l’immanquable Cité du Vatican,  on s’attache à cette ville, où règne douceur de vivre et richesse culturelle. Rome est ce genre de ville pour lequel on s’éprend d’une dose de dolce vita.

IMG_20180310_130344_503            Sans titre-1

IMG_20180310_161751_701

20170625_170735.jpg

20160324_152537.jpg

Rome, c’est le passé qui côtoie le présent. De nombreux vestiges historiques sont à voir tels que : le Forum Romain, le Colisée, le Panthéon, le château Saint-Ange, le Circus Maximus et l’arc de Titus.  Tous ces monuments prônent la Rome impériale.

Un petit conseil : un billet existe pour combiner Forum Romain et Colisée, cependant il y a une forte affluence après 10h pour visiter le Colisée donc le mieux c’est de s’y rendre le matin bonne heure ou en fin d’après-midi. L’astuce étant de prendre son billet au guichet du Forum Romain car moins de personnes.

 

20160326_183404       IMG_20180310_161633_560

20160326_172528.jpg

IMG_20180310_130414_485[1]

20170625_175724.jpg

20170625_174438.jpg

20170625_180449.jpg

20160326_173917.jpg

 

 

Rome est un musée à ciel ouvert autant avec l’oculus du Panthéon que la cité du Vatican et sa basilique Saint-Pierre.  La chapelle Sixtine nous offre également un des tableaux les plus convoité et connu : La création d’Adam de Michel-Ange peint en 1508-1512.

20160326_134256.jpg

 

IMG_20180311_122949_734  IMG_20180310_161713_546

20170625_170625.jpg

20160327_134051.jpg

20160326_183554.jpg

20160324_150241.jpg

 

LA CITÉ DU VATICAN. 

La cité du Vatican est en quelque sorte le monde chrétien aux yeux du monde. L’effervescence des fidèles se fait ressentir dès l’entrée dans la cité papale. L’intérieur de la basilique Saint-Pierre est subjuguant, de nombreux chefs-d’œuvres sont exposés en ces lieux Saints, des monuments funéraires, des statues réalisées en bronze, mais aussi la fameuse Pietà de Michel-Ange. Le Nef nous émerveille par le détail de son architecture, richement décoré de marbres, de stucs, de dorures, sculptures et mosaïques, on n’a de cesse d’ être ébloui par tant de beauté dans le travail effectué.

Mais la basilique Saint-Pierre est avant tout reconnue par son dôme dont les 551 marches nous offrent une vue inexplicable sur la ville éternelle et la grande place. Nous vous conseillons vraiment d’entreprendre l’accès au dôme par les marches car un chemin atypique à travers un couloir étroit vous fera accéder aux  magnifiques coupoles.

  20170625_144430        IMG_20180311_123107_375

IMG_20180310_130438_577

IMG_20180310_161822_716

20160325_164541.jpg

20160325_185119.jpg

 

Rien ne vaut Rome visité à pied. C’est vraiment en arpentant les nombreuses ruelles que vous tomberez sur des petites merveilles.

Une fois que le soleil se couche, c’est une Rome pleine de lumières qui s’offre à nous. Ne passer pas à côté de belles balades nocturnes dans les ruelles romaines. Rome nous charme et nous envoûte au fil des heures dont sa magie ne cesse de la sublimer.