PAKSE,ENTRE PAYSAGE NATUREL ET CULTUREL.

C’est au départ de Savannakhet, que nous nous sommes rendus à Paksé, situé à 265 km de notre première ville Laotienne. Cette nouvelle ville que nous découvrons est le chef-lieu de la Province de Champasak. 

Les Français fondent Paksé au début du XX ème siècle, pour servir de centre administratif du Sud et de point de contrôle de la navigation. C’est de nos jours un pôle économique majeur et une plaque tournante des importations du pays.

Notre arrivée à Paksé fut marquée par une petite péripétie, notre bus local nous a arrêté à la gare à l’extérieur de la ville (alors que pour les locaux, le bus continuaient au centre ville), ceci est une arnaque fréquente obligeant ainsi les touristes à prendre un taxi pour nous rendre dans le centre-ville. Même avec obstinence, nous avons été contraints de prendre un taxi un peu plus loin de la gare, car nous refusons de prendre les taxis de ceux qui participaient à cette petite magouille.

IMG_20190606_114911.jpg

IMG_20190605_171617.jpg

IMG_20190604_181748.jpg

 

Nous nous sommes arrêtés à un petit streetfood et avons goûté à la soupe de nouilles de riz avec des boulettes de poulet. Super bon !

IMG_20190604_175550.jpg

 

Le lendemain, nous avons loué un scooter semi-automatique, il y en a beaucoup au Laos, à 60 000 Kips la journée. Puis, nous sommes partis explorer les alentours de Paksé. Direction le site de Champasak, (voir article), la route pour s’y rendre est super agréable même si les paysages et les petits villages nous montrent autant la pauvreté du pays, que son authenticité pure.

IMG_20190605_114757.jpg

 

 

LE GOLDEN BOUDDHA.

IMG_20190605_130652.jpg

Ce bouddha dorée se trouve sur la colline, juste après le fameux pont japonais (Nippon Bridge). On l’aperçoit de loin, sans se rendre vraiment compte de sa taille impressionnante. Haut de ses 25 mètres il domine le Mékong et surplombe la ville. Pendant la montée, vous aurez l’occasion de voir de nombreuses autres statues.

Après avoir atteint le sommet, vous verrez le Bouddha doré, assis sur une fleur de lotus. Depuis le sommet de la colline, vous pourrez admirer la paisible ville de Paksé et le fleuve du Mékong. C’est tout autatnt l’endroit agréable pour un coucher de soleil. 

 

TAD FANE WATERFALL.

IMG_20190605_150144.jpg

IMG_20190605_150433.jpg

Je pense que cette chute d’eau fait partie des plus jolies et incroyables que j’ai pu voir durant notre voyage. Elle se trouve au commencement du plateau des bolavens, à 1h en scooter de Paksé. Cette chute d’eau est composée de deux cascades, on les appelle même « les jumelles » , situé dans la zone nationale protégée de Dong Hua Sao. Leurs hauteurs 120 mètres de haut ! Surprenant !

Il existe plusieurs cascades dans les alentours :

  • Tad Lo
  • Tad Yuang
  • Tad Phasum

 

 

LE PLATEAU DES BOLAVENS.

La ville de Paksé est le point de départ de la Loop du plateau des Bolavens. Il existe deux boucles à faire en moto au Laos, celle des bolavens et celle de Thakhek. Le plateau des Bolavens est une région situé à 50 km de Paksé, il est réputé pour son climat agréable, ses plantations de cafés et ses nombreuses chutes d’eau. Nous concernant, nous avons plutôt opté pour la boucle de Thakhek.

Si la Loop des Bolavens vous interesse, vous pouvez louer vos scooter semi-automatique chez MissNoi, cette entreprise est tenue par un belge il vous donnera tous les conseils utiles pour partir à l’aventure. Sachez que pour les trois jours le prix est de 150 000 kips.

 

 

Paksé est une ville agréable à découvrir, ces alentours naturels et culturels séduits et nous transportent au coeur d’un Laos authentique et sublime.

 

 

 

DA NANG ET SES ENVIRONS PAISIBLES.

Da Nang, auparavant appelée Tourane pendant la colonisation française, est une grande ville moderne en plein essor économique, si sur le papier cette métropole ne parraît que très peu attractive, ses alentours réservent de nombreuses surprises. D’une part, cette ville est pas loin de Hoi An, un des sites touristiques le plus visités du Vietnam, et d’autre part elle permet tout autant de faire une petite halte entre le Nord et le Sud.

 

BA NA HILLS, LA DESILLUSION. 

Hormis notre visite d’Hoi An, nous avons voulu nous rendre à Ba Na Hills pour observer le fameux Golden Bridge, cela fut une petite désillusion, moi qui pensait voir une merveilleuse oeuvre architecturale je suis restée un peu bête face à l’immensité de ce parc d’attraction. Nous n’y sommes pas rentrés, l’attraction touristique et financière qui a autour de ce lieu a eu raison de nous.

Ba na Hills, c’était autrefois une station d’altitude de vacances où séjournaient les officiers et civils français basés à Da Nang au début du XXème siècle. Ils venaient y chercher la fraîcheur, Bana Hills étant située à près de 1500 mètres d’altitude. Après la guerre, la station de villégiature a été complètement délaissée, puis adoptée par les Vietnamiens à la fin du XXème siècle.

En 2009, le plus long téléphérique au monde y a été construit, et petit à petit on y a construit un village français pour rappeler la colonisation, des manèges, une piste de luge d’été, un musée des célébrités… Et c’est dans l’évolution naturelle de Bana Hills qu’a été construit le fameux pont en 2018 et d’autres constructions y sont toujours en cours…

 

 

LE COL DES NUAGES, LA BALADE TRANQUILLE. 

 

IMG_20190530_123259.jpg

IMG_20190530_122843.jpg

IMG_20190530_121218.jpg

Du coup, direction le Col des nuages, petite balade en scooter, au coeur de la montagne Vietnamienne Bach Ma, longeant la baie de Lang Co. La balade est de 20 Km, ce fut notre meilleur moment de la journée. En haut du Col, nous retrouvons des vestiges de la guerre. Ce moment en sccoter est une totale liberté avec une vue sublime ! 

IMG_20190530_124931.jpg

IMG_20190530_123829.jpg

IMG_20190530_121104.jpg

 

 

FIN DE JOURNEE, COTE SON TRA. 

 

IMG_20190530_144022.jpg

La fin de la journée approche, direction l’autre côté de la rive avec le Lady Bouddha. Passage oblige sur le fameux Pont du dragon (666 mètres), au centre de Da Nang. La stature du lady Bouddha fut édifié sur les montagnes de Son Tra, face à la mer, elle protègerait la ville et ses habitants d’éventuelles menaces. Autour de la statue, vous retrouverez temples et pagodes, l’endroit est juste très agréable.

IMG_20190530_140821.jpg

IMG_20190530_140517.jpg

IMG_20190530_140312.jpg

IMG_20190530_141605.jpg

IMG_20190530_140815.jpg

 

Le long du trajet, vous pourrez apercevoir des plages totalement vides et désertes, nous vous conseillons d’essayer de vous y aventurer ! Puis concernant les plages, la plage My Khe fait partie des plus belles plages du Vietnam, seulement qui dit plus belles plages dit aussi très peuplé.

 

Da Nang est une étape intermédiaire à votre séjour, toutefois elle peut être une belle surprise si on prend le temps de bien la découvrir.

LESHAN, ET SON INCROYABLE BOUDDHA.

Leshan est une ville tant culturelle que contemporaine suite à son développement fulgurant. Dans les temps anciens, Leshan était connu sous le nom de Jiazhou et était réputé pour son paysage fabuleux. Il était d’ailleurs dit que  « Là où il y a les plus beaux paysages du Sichuan, il y a Jiazhou ». Néanmoins,  son développement très actif eu raison de certains monuments historiques qui furent alors démolis. Cependant, Leshan a su préserver certains édifices dont Le Grand Bouddha, l’attraction phare de la ville qui attire des millions de visiteurs chaque année.

img_20181228_144353_877939160457.jpg

img_20181228_145109_8551011262609.jpg

Nous y sommes rendu en train depuis Chendgu, pour une escapade d’une journée. Une fois arrivé à Leshan, lorsque vous sortez de la gare, prenez le bus public N°13 qui vous emmènera sur place pour 1 CNY et 30 minutes. L’entrée au site coûte 90 CNY, et le site est ouvert de 8h à 17h.  Une fois l’entrée passé et quelques marches d’escalier, nous voilà face à ce bouddha… Et là grande tristesse, tout son corps était en rénovation, et l’accès au pied du Bouddha fermé. Les aléas du voyage, cela dit on peut quand même admettre que cette statue est juste spectaculairement imposante.

img_20181228_144724_9772080798216.jpg

img_20181228_145159_9562007359437.jpg

Le Bouddha Géant de Leshan est une statue monumentale de Bouddha taillée dans la paroi rocheuse du Mont Lingyun. Cette statue mesure 71 mètres de haut et 28 mètres de large au niveau des épaules. Sa tête, tout autant impressionnante, haute de 14,7 mètres pour 10 mètres de large. Plus élevé de 17 mètres que le Bouddha debout de Bamiyan, en Afghanistan, le Bouddha Géant de Leshan est le plus grand Bouddha du monde. Un proverbe local prétend que, « La montagne est un Bouddha, et le Bouddha est une montagne ». Cette statue avait pour mission de protéger la ville des inondations et sa construction pris 90 ans.

La statue représente Maitreya en position assise avec ses mains posées sur ses genoux. Et bien sur, comme tout lieu digne de ce nom, c’est un héritage naturel et culturel au patrimoine de l’UNESCO depuis 1996.

Il existe plusieurs systèmes de drainage cachés dans les cheveux, le cou, la poitrine, les épaules, et les oreilles du Bouddha qui permettent de réduire l’infiltration des eaux de pluie et la détérioration de la pierre. C’est pourquoi, malgré un entretien et des restaurations régulières tout au long de ses 1200 ans d’histoire, des mousses continuent à s’amplifier sur sa surface.

img_20181228_144950_8612038630733.jpg

img_20181228_144845_3632030020706.jpg

img_20181228_144920_5372145843481.jpg

img_20181228_145016_7792095952008.jpg

Dans le parc du Grand Bouddha de Leshan, on peut avoir accès à la statue de Bouddha Géant, mais également à la Tour de Lingbao, à une pagode, au Temple de Lingyun, à la grotte de Haishi, au Temple de Wuyou, et à un village de pêcheurs

img_20181228_145223_061690752953.jpg

img_20181228_145134_3931193592892.jpg

 

Il existe pareillement un autre Bouddha géant dans le parc, vous le retrouverez dans la partie Oriental Bouddha Capital, l’entrée à cette partie coûte 80 CNY, cela est assez excessif quand on réunit le tarif des deux parties pour la journée, par rapport à notre budget nous avons décidés de ne pas le faire. Cependant, on vous conseille de le faire si vous le pouvez car d’après certaines personnes ce site est tout juste incroyable.

img_20181228_144824_1851186875337.jpg

Vous pouvez voir le bouddha depuis la mer en bateau pour 50 CNY.  En saison estivale, plusieurs personnes conseillent cette option en vu du nombre hallucinant de touristes.

La découverte de ce Grand Bouddha, malgré les rénovations actuelles, nous laissera un merveilleux souvenir tant par sa fascinante palette de couleurs que par l’immensité de sa réalisation. Cela nous plonge dans une sensation mystique, et divine.