EUROPE BALTIQUE : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur notre petit roadtrip en Europe de l’Est vous auront donné envie de découvrir ces merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 6 jours !

 

carte baltiques

 

NOTRE ITINÉRAIRE EN EUROPE DE L’EST, EN BREF :

Nous sommes arrivés en Lituanie, plus précisément à Kaunas le 17 Septembre 2019, juste après notre séjour en Israël de deux jours. Nous avons coupé notre découverte de l’Europe Balte en deux car depuis la Lituanie nous nous sommes rendus 6 jours en Jordanie. Toutefois nous avons passé 3 jours entre Kaunas et Vilnius, puis à notre retour nous sommes partis 1 jour à Riga, capitale de la Lettonie puis nous avons fini par la découverte de Tallinn, capitale de l’Estonie, où nous sommes restés 2 jours. Nous nous sommes déplacés entre les capitales uniquement en Bus avec des compagnies tels Luxexpress, eurolines…

 

 

météeo

QUAND PARTIR EN MALAISIE :

 La meilleure période pour visiter la Lettonie, la Lituanie ou bien l’Estonie est l’été, de juin à septembre, pour profiter d’un climat doux (mais parfois humide) et surtout de longues journées. Néanmoins, nous étions en fin Septembre est nous avons eu un temps assez froid et sec, avec quelques jours de pluies.

 

 

coup de coeur

COUP DE CŒUR :

Nous connaissons bien évidemment très bien l’Europe, toutefois nous avons été assez surpris par le charme fou de ces capitales baltes. Un mélange de plusieurs cultures, une multitude d’église séduisante, des ruelles très agréables pour s’y promener, bref une douceur incontestable malgré le froid ! Nous ne pouvons faire des choix comme nous l’avons pu faire dans les bilans précédents mais le vieux Tallinn ou le vieux Vilnius sont enivrants. Toutefois, nous avons adoré retrouver l’alimentation européenne après 1 an en Asie, un bien fou !

 

IMG_20200113_175832.jpg

 

 

flops

NOS PETITS FLOPS :

  • Le froid. 

 

 

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

PAR RAPPORT AU DRONE :

Concernant l’utilisation du drone, je ne vois pas d’interdiction spéciale, toutefois respecter les lieux religieux et les sites qui sont bel et bien interdits.

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

L’Europe de L’Est contrairement à certains pays européens est assez bon marché, le coût de la vie quotidienne est minime. Cela reste très plaisant de découvrir ces pays sans excès, en toute simplicité. Que cela soit la Lituanie ou la Lettonie ou bien encore l’Estonie cela reste des pays Backpackers, même si l’Estonie reste un peu élevé contrairement à ces pays voisins.

 

bilan europe

 

 

 

 

L’EUROPE BALTE, EN CHIFFRE :

  • 747 km parcourus.
  • 0 jours de scooter.
  • 4 bus pris.
  • 2 jours de pluies sur 6.
  • 2 appartements loués.

 

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

L’Europe balte est attachante, particulièrement douce et paisible. Nous avons vraiment apprécié l’exploration de ces 3 pays souvent laissés de côté. Puis, les influences sont tellement différentes des autres pays européens que la séduction opère instantanément.

 

 

 

 

JORDANIE : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur notre roadtrip en Jordanie vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 7 jours !

 

jordanie

 

NOTRE ITINÉRAIRE EN JORDANIE, EN BREF :

Nous sommes arrivés en Jordanie le 20 Septembre 2019, juste après notre séjour en Lituanie. Nous sommes restés juste une nuit à Amman le temps de visiter la capitale du pays. Et, dès le lendemain nous avons loué une voiture afin de partir en roadtrip. C’est la solution la plus efficace pour visiter le Jordanie en peu de temps. Du coup direction Jerash (1 jour), où le soir même nous dormirons à Petra. (2 jours)

Une fois Petra visitée, nous prenons la direction au sud de la Jordanie où nous resterons deux nuits à Aqaba. Puis le lendemain direction notre dernière destination la forteresse d’Al Kerak (1 jour) où le soir nous dormons à Madaba, proche de l’aéroport. 

 

 

météeo

QUAND PARTIR EN JORDANIE :

Le climat de la Jordanie est de type aride. Préférez les mois de janvier, février, mars, avril, mai, octobre, novembre et décembre, où les températures sont plus agréables pour les visites. Nous nous étions au mois de Septembre, et croyez moi la chaleur y est étouffante.

 

 

 

coup de coeur

NOS COUP DE CŒURS :

La Jordanie est ce pays du Moyen-Orient qui fait rêver plus d’un. Je pense qu’à l’heure actuelle je réalise toujours pas que Petra fut devant nos yeux. Mais la Jordanie n’est pas que Petra, c’est aussi une quantité de vestiges romains très bien conservées, des routes traversant des paysages à en couper le souffle, des canyons à en perdre la tête et quand même un des pays qui possèdent deux mers très différentes.

Nous vous avons tout même fait une petite liste de nos coup de cœur :

  • Incontestable, Petra ! Des tombeaux royales somptueux !
  • La route entre la mer morte et Petra. Fascinante !
  • Le site de Jerash.
  • Le desert. 
  • Nos retrouvailles avec Paul et son fils.
  • La plongée à Aqaba pour Adam.

 

IMG_20200106_165433.jpg

 

 

 

 

flops

NOS PETITS FLOPS :

  • L’état des routes.
  • La chaleur.

 

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

PAR RAPPORT AU DRONE :

Il est formellement interdit de faire voler un drone en Jordanie sans autorisation, la législation est assez stricte. site : Ohmydrone.

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

En ce qui concerne le budget, la Jordanie pour 7 jours nous a quand même coûté cher. Après je pense qu’il est possible tout de même de le faire en tant que backpackers, toutefois le budget reste élevé comparer à certains pays asiatique et ça à cause du Pass Jordanie et de la location de voiture, puis à noter qu’il n’existe pas d’auberge de jeunesse du coup les hôtels y sont relativement un peu excessif.

 

bilan jordanie

 

 

LA JORDANIE, EN CHIFFRE :

  • 760 km parcourus.
  • 0 jours de scooter.
  • 3 pique-nique.
  • 1 merveille du monde vu.
  • 6 dromadaires aperçus en total liberté.
  • 1 re rencontre avec Paul, un voyageur rencontré en Inde.

 

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

La Jordanie c’est juste waoouuuu !!  Je me souviens de cette route à travers les canyons vitre baissé, cheveux au vent, à me dire si tous cela est réel. Alors j’ose même pas vous parler de cette sensation lorsque nos yeux ont admirés Petra. La Jordanie est un pays magnifique et sécurisant, c’est un roadtrip idéal à faire si vous avez une semaine de vacances. Je vous l’assure aucune déception ne sera au rendez-vous.

 

 

CORÉE DU SUD : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur la Corée du Sud vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 13 jours !

 

 

seoul carte

 

 

NOTRE ITINÉRAIRE EN CORÉE DU SUD, EN BREF :

Nous sommes arrivés en Corée du Sud le 18 octobre 2018 depuis Osaka au Japon. Nous sommes restés en totalité 13 jours, dont 4 jours à Séoul, puis nous sommes descendus en Bus jusqu’à Busan (2 jours) où depuis cette ville du Sud nous avons pris l’avion en direction de la somptueuse île de Jeju. (4 jours) Puis de retour à Busan nous avons pris le bus pour retourner sur Séoul où nous y sommes restés jusqu’à la fin de notre séjour afin de visiter la DMZ. (3 jours)

 

 

météeo

 

QUAND PARTIR EN CORÉE DU SUD :

Les périodes les plus favorables au voyage en Corée du Sud sont le printemps et l’automne, les mois de mai et d’octobre sont les plus conseillés malgré une affluence touristique plus importante.

 

 

coup de coeur

 

COUP DE CŒUR :

Je pense que la Corée du Sud est un mix entre la chine et le Japon toutefois celle-ci n’a pas été totalement enivrante pour nous. Heureusement que la capitale Séoul est magnifique vraiment je pense que rien que pour voir Séoul il faut aller en Corée du Sud, puis notre escapade sur l’île de Jeju est tout autant inoubliable.

Nous vous avons tout même fait  une petite liste de nos coup de cœur :

  • Séoul, pour son architecture traditionel et ses couleurs très féminines.
  • Jeju, pour cette ascension au Mont Hallasan et ses paysages à couper le souffle.
  • La DMZ, pour cette approche des tensions existantes entre la Corée du Sud et du Nord.
  • Les robes traditionnelles coréenne. 

 

IMG_20191226_151426.jpg

 

 

 

flops

 

NOS PETITS FLOPS :

  • Les plats beaucoup trop épicés !
  • L’hygiènes des Coréens tout comme les chinois.
  • Le pays en lui-même, assez désertique à notre goût.
  • La ville de Busan, sans aucun intérêt.
  • L’anglais n’est pas forcément très répandu.

 

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

 

 

PAR RAPPORT AU DRONE :

Pour l’utilisation de son drone en Corée du Sud, la Corée ne dispose pas réellement d’interdiction, toutefois je pense que du côté de la frontière Nord-Coréenne, il sera judicieux de ne pas le faire voler.

 

 

CES PETITS DÉTAILS QUE NOUS RETIENDRONS :

  • Les distributeur de cartes d’argent ! Une véritable entité ! Faites tout de même attention certains distributeur avalent les cartes bancaires étrangères.
  • Les personnages emblématiques de l’île de Jeju.
  • Les couleurs automnales de la Corée du Sud.
  • Bon à savoir, c’est mal vu de se moucher en public.

 

20181021_130312-2.jpg

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

La Corée du Sud est un peu moins cher que le Japon, néanmoins le fait d’avoir pris l’avion et louer une voiture sur l’île a rendu le voyage un peu hors budget. Car en moyenne générale nous dépensons à peu près 40 euros par jour pour 2.

 

bilan corée

 

 

LA CORÉE DU SUD, EN CHIFFRE :

  • 949 km parcourus.
  • 0 jours de scooter.
  • 2 avions internes pris.
  • 1 location de voiture sur l’île de Jeju.
  • 2 jours d’ascension d’un volcan.
  • 2 jours de pluies sur 13.
  • 1 match de foot vécu.
  • 2 pulls achetés car air très frais.

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

La Corée du Sud nous a laissé un peu sur notre fin, autant nous avons adoré Séoul, Jeju et l’histoire du pays avec la DMZ, autant nous avons trouvé pas grand chose à explorer au sein de ce pays. Toutefois je trouve que Séoul reste un bon choix pour s’imprégner de la culture coréenne tant adulée, et admirer les temples traditionnels autant captivants que beaux.

SINGAPOUR : NOTRE BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur Singapour vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 3 jours !

 

NOTRE ITINÉRAIRE A SINGAPOUR, EN BREF :

Nous sommes arrivés à Singapour le 11 Août 2019 depuis Jakarta en Indonésie, c’est la dernière destination que nous faisons à trois (avec le meilleur ami de Adam). Nous sommes restés trois jours à Singapour, ce qui est largement suffisant pour visiter la ville. Le 13 Août nous prenons le bus pour un retour en Malaisie, à Melaka.

 

 

météeo

QUAND PARTIR EN MALAISIE :

La meilleure période pour se rendre à Singapour s’étale sur les mois de juillet à septembre. Notez toutefois que la ville est chaude et humide tout au long de l’année et que ces indications ne vous permettront d’obtenir qu’un léger avantage de confort climatique par rapport au reste de l’année.

 

coup de coeur

 

COUP DE CŒUR :

Contrairement aux autres pays, Singapour est une entité. Et faire des choix sur ce que nous avons idolâtré dans ce pays peut s’avérer un peu difficile.

  • Gardens by the bay, ce magnifique et immense jardin est une des attractions phare de Singapour. Un pur moment d’émerveillement, de calme et de douceur.
  • Marina Bay, cet hôtel est un petit bijou architectural, très fascinant à observer.
  • Le coucher de soleil en direct du Marina Bay.
  • Le spectacle des lumières le soir en plein Gardens bay.
  • Les différents quartiers ! 
  • L’ambiance de Singapour. Même si cette ville ne jure que par le business, et possède un côté très luxueux,  quand on s’y promène, nous trouvons cette ville à la fois très aéré et agréable pour se balader et découvrir en même temps. Et tout cela en toute sérénité.

 

IMG_20191217_151716.jpg

 

 

flops

NOS PETITS FLOPS :

  • Le prix. Singapour est une ville très très chère. Que cela soit au niveau des hébergements qu’au niveau de l’alimentation. (Pour les globe-trotteurs nous vous conseillons le quartier hindou).

 

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

 

PAR RAPPORT AU DRONE :

Pour tous les amoureux de drone, Singapour ne dispose d’aucune restriction, le pays est sous couleur vert sur le site Ohmydrone. Donc amusez-vous !

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

En ce qui concerne le budget, Singapour est je pense un des pays le plus chers que nous ayons visité. Et avant de partir, il faut en être conscient surtout si vous voyagez en mode globe-trotteurs. Toutefois, je vous avoue que nous nous sommes octroyés quelques plaisirs notamment boire un verre sur la terrasse du Marina Bay pour admirer le coucher de soleil, ou encore aller voir une exposition de mode sur Guo Pei.

 

BILAN SINGAPOUR

 

 

SINGAPOUR, EN CHIFFRE :

  • Une trentaine de km parcourus.
  • 0 jours de scooter.
  • 1 musée visité.
  • 5 métros pris.
  • 0 jour de pluies sur 3.
  • 3 jours de chaleur intense.
  • 3 glaces mangés.

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

Singapour est une ville a voir au moins une fois dans sa vie, car elle est irréelle mais en même temps traditionnelle et culturelle. Puis c’est un véritable enchantement de se promener à travers ces nombreux quartiers très distincts. Le calme qui règne dans ce pays est lui aussi très agréable, et je pense que tous ces atouts font de Singapour une des villes les plus paisibles au monde.

LAOS : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur le Laos vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 20 jours !

 

 

LAOS

 

NOTRE ITINÉRAIRE AU LAOS, EN BREF :

Nous sommes arrivés au Laos le 4 juin 2019 depuis le Vietnam et plus particulièrement  la ville d’Hué. Le trajet a duré quasiment toute une journée avec le passage de la frontière Donsavanh/ Lao Bao. Nous avons atterri dans la ville de Savannakhet, où nous sommes restés juste 1 nuit, dans le but de bien se reposer avant de commencer l’aventure laotienne. Puis, dès le lendemain direction Paksé avec la découverte des alentours de la cité de Champassak. (2 jours/ 3 nuits). Puis nous nous sommes rendus dans la ville de Thakhek, dans le but ultime de partir 4 jours en trip en moto pour faire la fameuse Loop. De retour sur Thakek nous nous sommes accordés quelques jours de tranquillité (4 jours), puis nous voilà dans le bus direction Vientiane (1 jour) , la capitale laotienne.

Par la suite, nous prenons un bus qui nous emmènera à Vang Vieng (2 jours) où la masse touristique nous a vite fait partir sur Luang Prabang. Cette dernière est notre coup de coeur, nous y sommes restés 4 jours, et nous avons adoré surtout ces alentours et ces nombreuses cascades. Puis, dernière destination de notre escapade laotienne, Phonsavan et sa plaine de jarre. (2 jours)

 

 

météeo

QUAND PARTIR AU LAOS :

Le Laos est soumis à un climat tropical influencé par la mousson. Entre les mois d’avril et octobre, c’est la saison des pluies. Il fait chaud, avec des températures pouvant atteindre 30°C au mois de mai.

La meilleure saison reste de décembre à février.

 

 

coup de coeur

COUP DE CŒUR :

Le Laos est le pays où je ne savais pas trop à quoi nous attendre, et pourtant ce fut réellement une jolie découverte toute en douceur et en nature. Pour les amoureux de la nature, le Laos est pour vous la destination idéale, entre cascades, paysages karstiques, randonnée, rizières…

Nous vous avons tout même fait  une petite liste de nos coup de cœur :

  • Luang Prabang, ville avec un charme fou ! Tranquillité, spiritualité, une sensation de douceur unique !
  • Kuang si waterfall, Magnifique chute d’eau, un vrai paradis terrestre où l’on peut se baigner en toute tranquillité !
  • La loop de Thakhek, l’aventure par excellence, 4 jours de liberté où on en prend plein les yeux.
  • Les rencontres avec des voyageurs français, si il y a bien une chose que nous avons plus particulièrement adoré au Laos, c’est la proximité et les échanges avec des voyageurs où nous avons même partagé des bons moments. Alors une pensée à F-X et Milk, et à Amélie et Yann.
  • La grotte de Konglor Cave. Magique !
  • Les petit-déjeuners laotiens, et leur pancake à la banane .
  • Paksé , et sa chute d’eau immense.

 

IMG_20191217_141828.jpg

 

 

 

flops

NOS PETITS FLOPS :

  • Les transports. Si il y a bien une chose que nous pouvons « reprocher » au Laos, c’est l’esprit trop décontracté des locaux. Et plus particulièrement des chauffeurs de bus. Il nous est arrivé plusieurs fois de mettre 2 fois plus de temps que la durée prévu de notre temps de trajet !
  • Les frais bancaires. Notez que nombre des distributeurs automatiques ne délivrent que 1 million de kips (environ 105 €) maximum (mais jusqu’à 10 fois par jour !), ce qui multiplie les frais fixes prélevés à chaque opération par votre banque, mais aussi par l’établissement local (environ 20 000 kips). Le réseau ANZV (à Vientiane) et la Banque Franco-Lao permettent de retirer jusqu’à 2 millions de kips (environ 210 $) jusqu’à 4 fois sur la journée, mais la commission prélevée par la banque laotienne est aussi deux fois plus élevée (40 000 kips).

 

 

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

 

PAR RAPPORT AU DRONE :

Pour tous les amoureux de drone, le Laos dispose d’aucune restriction, nous avons pu le faire voler en toute tranquillité.

 

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

En ce qui concerne le budget, le Laos est un pays pour « globe-trotteur », on peut facilement s’en sortir avec très peu de dépenses journalières. Toutefois certains transports peuvent être parfois un peu excessifs c’est pourquoi nous vous conseillons de voir plusieurs agences avant d’acheter vos billets afin de comparer les prix qui peuvent être parfois très variés.

 

bilan laos

 

 

LE LAOS, EN CHIFFRE :

  • 1900 km parcourus.
  • 16 jours de scooter.
  • 6 bus pris.
  • 2 jours de pluies sur 20, dont une tempête tropicale où nous avons fini inondés !
  • 1 trip en moto de 4 jours.
  • 3 parties de pétanque.
  • 3 repas partagés entre voyageurs.
  • 5 Laobeer bu.
  • 1 soirée passée avec les laotien à Konglor Cave, à danser et manger.

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

Le laos c’est fantastique ! Tout est naturel et authentique (hormis Vang Vieng), on se sent bien, posé et décontracté. C’est l’aventure tout le temps mais sans pression, c’est admirer les paysages karstiques si envoûtant, c’est être en osmose avec la nature à n’importe quel moment. Le Laos est une destination à voir et surtout à ne pas tarder d’explorer car je pense que dans quelques années le Laos sera le Cambodge ou la Thaïlande d’aujourd’hui. Un mot d’ordre, authentique, alors foncez !

 

 

 

 

 

JAPON : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur le Japon vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 13 jours !

japon itinéraire

NOTRE ITINÉRAIRE AU JAPON, EN BREF :

Nous sommes arrivés au Japon le 2 octobre 2018, juste après notre séjour en Egypte. Oui, un chamboulement total, on vous l’accorde ! Nous resterons 3 jours à Tokyo pour visiter cette magnifique capitale. Puis direction dans une compagne reculée du Japon, Nikko. (1 jour). Nous essayerons par la suite à deux reprises d’apercevoir le Mont Fuji, (2 jours) ouf défi réussi ! Puis nous partirons du côté de Kamakura (1 jour) afin d’observer leur grand Bouddha.

Par la suite, avec un bus de nuit c’est à Kyoto (2 jours) que nous arriverons. Cette jolie ville à de nombreux sites culturels à offrir ! Puis direction Osaka (3 jours) où depuis cette immense ville nous ferons une petite halte à Kobé. Notre séjour au Japon fut très court, 13 jours c’est tellement peu ! Toutefois, étant le deuxième pays de notre tour du monde, et le début de nos qualités de globe-trotteur, je pense que nous aurons peut-être visiter le Japon autrement qu’à nos débuts. Cependant, visiter le Japon c’est être conscient que cela peut littéralement mettre un coup à votre budget car le Japon fait parti de ces pays les plus chers à visiter.

météeo

QUAND PARTIR AU JAPON:

Les meilleures saisons pour découvrir le Japon sont le printemps et l’automne. Le mois d’avril offre des températures raisonnables, une humidité réduite et surtout la possibilité d’assister à la floraison des cerisiers, un des incontournables du pays. L’automne est tout aussi agréable, la pression touristique en moins.

coup de coeur

COUP DE CŒUR :

Le Japon c’est un dépaysement total, et un pays magnifique ou règne tranquillité, zénitude et découverte. Toutefois, le pays est très grands je pense que vous devez en amont choisir vos points d’intérêts. Les japonais même si beaucoup d’entre eux ne parlent pas anglais, ils chercheront à vous aider coûte que coûte. Puis, faut le dire le Japon est un des pays où nous nous sommes sentis le plus à l’aise et le plus en sécurité.

Nous vous avons tout même fait une petite liste de nos coup de cœur :

  • Nikko, site touristique dans une campagne reculée, loin de la frénésie de Tokyo. Super joli !
  • Mont Fuji, Passage incontournable lors de votre séjour au Japon !
  • Kyoto et ses temples shinto.
  • Notre troisième expérience couchsurfing chez un japonais. Un fou rire dont nous nous souvenons encore.
  • L’architecture des maisons japonaises avec leur jardin super apaisant.
  • Le temple d’or à Kyoto.
  • La nature luxuriante, rempli de couleurs que cela soit au printemps ou en automne.
  • La propreté.

IMG_20191209_161112.jpg

flops

NOS PETITS FLOPS :

  • La nourriture. Parfois trop épicé.
  • Le coût de vie relativement cher !
  • Le manque de relations sociales entre les japonnais trop souvent seuls.
  • (Pour ma part), le musée d’art fermé à Tokyo.

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

PAR RAPPORT AU DRONE :

Il est possible de faire voler le drone au Japon et cela sans demande d’autorisation. Toutefois, il est strictement interdit de faire voler son drone dans les parc publics de Tokyo et de Nagaya. site : Ohmydrone.

ET CONCERNANT LE BUDGET :

En ce qui concerne le budget, le japon n’est pas un pays pour globe-trottteur. Le coût est très très élevé. Puis, en toute honnêteté nous n’avons pas encore mis un budget quotidien à ne pas dépasser. Je pense que si nous aurions voulu faire des économies, nous aurons largement pu. Du coup essayer les Airbnb pour aussi économiser au niveau des repas, couchsurfing… Concernant les trajets en train avec le JR Rail pass, nous ne l’avons pas acheté car nous avons effectué très peu de déplacement en train.

bilan japon

LE JAPON, EN CHIFFRE :

  • 743 km parcourus.
  • 0 jours de scooter.
  • 4 bus pris.
  • 3 trains pris.
  • Une nuit couchsurfing.
  • 1 jour de pluie.
  • 1 boisson version gelée à la pèche bu.
  • 2 coucher de soleil observé.

ALORS, NOTRE BILAN ?

On veut y retourner ! Nous avons vraiment ce sentiment de ne pas avoir assez profité du pays du soleil levant. C’est vraiment un pays qu’on souhaite redécouvrir par la suite. D’un point de vue plus général, le Japon est un pays fabuleux, la barrière de la langue n’est pas un obstacle, puis le pays regorge de sites culturels et naturels uniques. Un véritable coup de coeur !

SRI LANKA : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur le Sri Lanka vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 18 jours !

 

 

sri lanka itinéraire

NOTRE ITINÉRAIRE AU SRI LANKA, EN BREF :

Nous sommes arrivés au Sri Lanka le 17 avril 2019, juste après notre séjour en Inde. Nous avons décidé de nous loger dans une petite Guesthouse à Negombo (2 jours), en attendant Alexandre le frère d’Adam. Et oui, grande nouvelle pour cette aventure au Sri Lanka nous serons 3 !

Tout d’abord, nous avons visité depuis Negombo, Colombo la capitale Sri Lankaise le temps d’une journée, puis le soir nous sommes allés récupérer le frère d’Adam à l’aéroport à 3 heures du matin. Le lendemain, c’est direction Anuradhapura (1 jour), partis très tôt le matin nous visitons la ville dans la journée.

Le jour suivant, nous prenons un bus pour rejoindre la côte Est du côté de Nilaveli (1 jour) où nous restons également une journée. C’est vrai que notre itinéraire au Sri Lanka est assez copieux, il y a tellement de choses à voir et à faire que nous décidions de ne pas perdre de temps au début de l’aventure. Nous sommes le 22 avril 2019, et à cette date précise a eu lieu les attentats, nous avons été informé de cette situation par les locaux et certains proches en France, le trafic cette journée là s’est avéré un peu compliqué. Nous atteignons Dambulla (2 jours) dans l’après-midi, où de nombreux sites touristiques furent alors fermés. Le lendemain nous visiterons Sigiriya et son fameux rocher du lion, puis le soir nous prendrons un bus direction Kandy. (1 jour/ 2 nuits)

Notre itinéraire se poursuit avec notre volonté de faire l’ascension du Pic d’Adam (1 jour/ 2 nuits), puis direction Ella (1 jour), où la déception fut au rendez-vous.  Par la suite nous nous sommes posés du côté de la côte Sud au niveau de Tangalle (2 jours). Cela nous a permis après d’aller visiter le safari Uda Walawe (1 jour), puis de nous rendre vers Galle. (3 jours). La fin de l’aventure a sonné, nous sommes le 2 mai 2019 et Alexandre a son vol pour son retour en France. Notre vol étant deux jours après, nous retournons sur Negombo où nous resterons deux jours.

 

météeo

QUAND PARTIR AU SRI LANKA:

La meilleure période pour découvrir le Sri Lanka s’étend de janvier à mars pour la plus grande partie du pays. Le nord et le nord-est du pays seront quant à eux plus agréables à visiter au printemps et à l’été. Le mois de mars est donc idéal pour visiter l’intégralité du pays.

 

 

coup de coeur

COUP DE CŒUR :

Je pense que si vous voulez voir de nombreuses choses en peu de temps, le Sri Lanka peut vous offrir tout cela. C’est diversifié à un point inimaginable, il y en a pour tous les goûts. Malgré les attentats, nous avons trouvé ce pays fabuleux d’une part par son patrimoine culturel, mais aussi par les trois religions ancrées dans le pays. Puis, au niveau des Safaris le Sri Lanka en possèdent quelques uns qui sont reconnus dans le monde pour être fabuleux. Amoureux de la nature, passionné par la culture, farniente à la plage, mordant de fonds marins, le Sri Lanka est fait pour tout le monde !

Nous vous avons tout même fait une petite liste de nos coup de cœur :

  • Le safari d’Uda Walawe, pour cette chance d’apercevoir des éléphants.
  • Le rocher du Lion à Sigiriya. Une randonnée agréable avec une vue imprenable sur le rocher.
  • Le lever de soleil sur la baie de Nilaveli.
  • Pic Adam, et cette ascension unique!
  • L’accueil des Sri lankais, et leur bienveillance à notre égard face aux attentats.
  • Polhena Beach, pour ce moment dans l’océan avec les tortues.

 

IMG_20191209_134825.jpg

 

 

flops

NOS PETITS FLOPS :

  • La nourriture. Parfois trop épicé.
  • Les attentats. Et le fait que par mesure de sécurité Internet fut bloqué, pas trop commode pour rassurer nos proches.
  • Les cafards dans certains logements.
  • ELLA, nous n’avons pas aimé cette ville trop touristique, plus du tout authentique.
  • Colombo, capitale sans très grands intérêts.

 

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

PAR RAPPORT AU DRONE :

Il est formellement interdit de faire voler un drone au Sri Lanka, la législation est assez stricte. site : Ohmydrone.

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

En ce qui concerne le budget, le Sri Lanka est un peu plus cher que l’Inde, toutefois le pays reste accessible à tous globe-trotteur. Néanmoins, nous trouvons que certains site touristique comme Anuradhapura sont excessivement cher, et peuvent parfois plomber votre budget voyage. De ce fait, renseigner vous bien sur les sites et les tarifs avant de partir.

 

Par rapport aux banques :

En arrivant à l’aéroport, vous pouvez changer 20-30€ afin de vous payer le transport vous menant dans une banque à Colombo ou sa banlieue. Les bureaux de change se trouvent juste après la zone des bagages.
Une fois à la banque, là je vous conseille de changer la totalité de vos euros. Car on ne peut pas faire du change partout au Sri Lanka. C’est propre aux « grandes » villes ou aux villes très touristiques.
BON PLAN : la BOC, Bank of Ceylon, ne prend pas de commission sur les retraits (cela ne vous empêchera pas d’avoir des frais élevés selon votre banque si vous n’avez pas la carte N26).

 

bilan sri lanka

 

 

LE SRI LANKA, EN CHIFFRE :

  • 867 km parcourus.
  • 0 jours de scooter.
  • Une dizaine de bus pris.
  • 1 rendez-vous aux urgences pour une tique dans l’oeil.
  • 6 jours de pluies sur 18.
  • 6 tuk tuk pris.

 

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

Le Sri Lanka c’est enivrant, que cela soit en famille, seul, ou en couple, ce pays sera répondre parfaitement à vos attentes ! Paradoxalement c’est vrai que depuis les attentats, le Sri Lanka est peut être pour certaines personnes une destination à éviter mais au contraire, c’est le moment idéal pour pouvoir visiter cette île si merveilleuse.  Le risque zéro n’existe nul part. Soyez juste vigilant, mais ne « boycotter » pas une destination par sécurité cela serait dommage. Après chacun à son avis la dessus bien entendu.

 

 

 

MALAISIE : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur la Malaisie vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 14 jours !

 

malaisie itinériare

NOTRE ITINÉRAIRE EN MALAISIE, EN BREF :

Nous sommes arrivés en Malaisie le 12 juillet 2019, juste après notre séjour au Vietnam. Nous avons coupé notre découverte de la Malaisie en deux car entre temps le meilleur ami d’Adam nous a rejoint pour visiter l’Indonésie.

Tout d’abord, nous sommes allés du côté de Penang pendant deux jours, puis pris un bus en direction de Cameron Highlands. Toutefois, le mauvais temps nous aura fait rester qu’une simple après-midi car le lendemain nous reprenons le bus pour notre retour sur Kuala Lumpur. (1 jour)

Puis la deuxième partie se situe juste après l’Indonésie et Singapour. Le 14 août nous passons la frontière entre Singapour et le Malaisie afin de rejoindre Melaka. Nous sommes restés pratiquement une semaine à Melaka, pour se reposer et aussi prévoir la suite de notre voyage. Puis direction la capitale Kuala Lumpur, afin de découvrir tous ces charmes et les Batu caves. (2 jours)

C’est vrai que nous aurions voulu visiter plus de choses en Malaisie, mais le mauvais temps était souvent au rendez-vous. Puis je pense que dans un tel voyage d’une telle durée il est alors important de savoir se poser quelques jours.

 

météeo

QUAND PARTIR EN MALAISIE :

La meilleure période pour visiter la Malaisie est peut-être le début de l’été, de juin à août, avant l’arrivée de la mousson, mais le climat est de toute façon chaud et humide tout au long de l’année.

 

 

coup de coeur

COUP DE CŒUR :

La Malaisie, que dire ?! Je pense que si il y a un pays où on peut se sentir bien c’est bien celui-ci. Les malaisiens sont extrêmement chaleureux, pudiques et calmes. Puis le pays en lui même regorge d’une diversité unique entre jungle, station altitude, plages paradisiaques balnéaires, ville dynamique, village authentique… Puis, je pense que ce que j’aime par dessus tout c’est la tolérance de ce pays où nous avons l’impression vraiment cette sensation que chaque culture ou croyance est respectée, cela fait un bien fou et apporte un espoir indéniable.

Nous vous avons tout même fait  une petite liste de nos coup de cœur :

  • Le quartier de George Town, avec tous ces graffitis qui subliment autant l’art urbain que la ville ! Puis partir à la découverte de ces peintures murales nous permettent également de visiter la ville. Plutôt astucieux on vous l’accorde !
  • Les tours Petronas, moi qui a une sensibilité par rapport à l’architecture, j’ai adorée les contempler, hyper moderne, elles sont un pur bijoux de l’architecture contemporaine. Puis à l’intérieur nous retrouvons un immense centre commercial, ainsi que la boutique de Petronas.
  • Melaka, son centre ville historique séduit littéralement.
  • L’accueil, et le bien-être du Pays.
  • Se déplacer dans le pays est autant simple que pratique !

 

IMG_20191207_170027.jpg

 

Pas de frais bancaires.

Coté frais bancaires, nous avons retrouver la MayBank, qui une nouvelle fois n’applique pas de frais sur les retraits (hors frais pris par votre banque en France). Bonne nouvelle, en arrivant à l’aéroport de Kuala Lumpur, dans le hall de récupération des bagages, vous pourrez faire un retrait dans un distributeur MayBank. Pas besoin de chercher plus loin !

 

 

 

flops

NOS PETITS FLOPS :

  • L’Huile de Palme. Nous avons vraiment vu toutes ces forêts et territoires ravagés par la plantation en milliers d’hectares de ces palmiers.

 

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

PAR RAPPORT AU DRONE :

Pour tous les amoureux de drone, la Malaisie dispose d’aucune restriction, le pays est sous couleur vert sur le site Ohmydrone. Donc régalez-vous ! Il est juste formellement interdit dans l’enceinte de la grande mosquée de Putrajaya, toutefois nous vous recommandons de bien respecter les lieux de culte.

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

En ce qui concerne le budget, la Malaisie est un pays pour « globe-trotteur », on peut facilement s’en sortir avec très peu de dépenses journalières. Et ça c’est un plaisir incontestable.

En ce qui concerne le logement, il faut savoir qu’en Malaisie, il existe une taxe, et les étrangers qui séjourneront dans un établissement payant en Malaisie seront facturés à un taux forfaitaire de 10 ringgit (environ 2 euros) par nuit en taxe de séjour. Donc ne soyez pas surpris !

 

 

bilan malaisie

 

LA MALAISIE, EN CHIFFRE :

  • 980 km parcourus.
  • 0 jours de scooter.
  • 4 bus pris.
  • 2 traversées en Ferry.
  • 6 jours de pluies sur 14.
  • 3 Grab commandés.
  • 1 nuit dans un 5 étoiles en face des tours Petronas.

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

C’est une certitude la Malaisie est un coup de cœur en toute simplicité. Ce pays regorge autant de paysages naturels, que de sites culturels. Puis c’est la tranquillité absolue, pas de stress, les locaux sont tous à la « dolce vita », ce qui vous donnera encore plus l’envie de vous poser quelques jours à flâner tout simplement dans les rues malaisiennes.

 

 

 

 

CAMBODGE : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur le Cambodge vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 8 jours !

NOTRE ITINÉRAIRE AU CAMBODGE, EN BREF :

Nous sommes arrivés au Cambodge le 11 mai 2019, juste après notre séjour au Sri Lanka. Nous avons pris un vol en direction de la Thaïlande pour Bangkok afin de fêter le Nouvel an chinois, puis pris un bus direction Siem reap au Cambodge. Le trajet avec le passage de frontière à Poipet c’est super bien passé, très bien organisé et sans arnaques en plus. Voici notre article sur comment passer la frontière Poipet-Aranyaprathet, en toute sérénité.

Après la frontière passée, nous voilà arrivée quelques heures plus tard à Siem Reap, ville touristique où nous retrouvons le magnifique et extraordinaire site d’Angkor. Nous sommes restés 3 jours à arpenter cette cité khmère et la désastreuse ville de Siem Reap. puis, direction Phnom Penh, capitale du Cambodge dont son histoire avec le génocide des khmers rouges vaut absolument le détour. 2 jours nous auront suffi pour explorer la capitale. Puis direction plus au sud du pays avec la ville de Kampot et le petit village de Kep, nous y sommes restés 3 jours, ensuite direction le Vietnam, nouvelle conquête de notre Tour du Monde.

 

 

météeo

QUAND PARTIR AU CAMBODGE :

Le climat du Cambodge est caractérisé par la présence de deux moussons très influentes qui, en alternance, marquent les saisons. À partir du mois de mai jusqu’au mois d’octobre, la mousson du sud-ouest devient dominante. Les effets de cette mousson se font sentir par la présence de fortes pluies et de vents forts. L’humidité est très présente durant cette période. A l’opposé, il y a la mousson du nord-est qui souffle de novembre à mars et apporte très peu de pluies.
Si on tient compte des conditions climatiques, les mois de décembre et de janvier restent les meilleurs moments pour voyager au Cambodge car durant cette période, les pluies sont rarissimes et l’humidité est peu pesante. À partir d’avril, la chaleur et l’humidité deviennent insupportables, mais les meilleurs sites touristiques seront moins fréquentés et vous aurez tout le temps pour les admirer.

 

 

coup de coeur

 

COUP DE CŒUR :

Le Cambodge dépayse c’est une certitude, étant le neuvième pays exploré lors de notre aventure, c’est vrai que certaines choses nous paraissent un peu moins authentique, toutefois, nous nous mettons en tête comme si le Cambodge fût notre premier pays asiatique afin d’être totalement neutre dans notre bilan de fin de séjour.

Le Cambodge est un pays où l’on peut retrouver rizières, sites culturels et bien évidemment la cité d’Angkor, et rien que pour voir cette dernière il faut vous rendre au Cambodge. Et si, comme nous vous êtes mordus d’histoire, le Cambodge a eut lui aussi son taux d’atrocités, et pour comprendre tout cela quoi de mieux que d’être sur ses terres. Nous vous avons tout même fait  une petite liste de nos coup de cœur :

  • L’incontournable site d’Angkor ! Le Must-have du Cambodge, un rêve éveillé au coeur de cette majestueuse cité khmère. Une étendue de temples plutôt bien conservés pour en prendre plein les yeux à chaque instant.
  • S-21 à Phnom Penh, pour l’histoire tragique de ce génocide cambodgien bouleversant.
  • Le sud du Cambodge, Kampot et Kep, pour cette douceur lors de notre escapade dans ces villes côtières.

 

IMG_20190825_105429.jpg

 

 

flops

 

NOS PETITS FLOPS :

  • Siem Reap : Cette ville a été créée pour le tourisme, et on y retrouve tous ces déboires : Drogue, Alcool ect… Faites donc attention !
  • Le dollars, étonnant mais au Cambodge, dans les sites attractifs, tous se payent en Dollars. Ce qui est parfois désolant, car dans certains supermarchés les prix sont pareils qu’en France alors que le coût de la vie du Pays n’est pas du tout le même. N’hésitez pas à négocier souvent, car le dollar est très avantageux pour eux.
  • Le dernier n’est pas vraiment un petit flop mais plutôt un petit regret, nous n’avons pas eu beaucoup d’affinité avec le peuple cambodgien, à la fois très discret et réservé par rapport à leur passé, mais aussi un peu excédé par le tourisme.

 

CES PETITS DÉTAILS QUE NOUS N’OUBLIERONS PAS :

  • Se retrouver seul dans un temple d’Angkor, au lever de soleil.
  • Ce délicieux crabe mangé à Kep, accompagné du fameux Poivre de Kampot.
  • Comme dans beaucoup de villes asiatiques, les poteaux électriques sont mis à rude épreuve avec de volume de câbles qui circulent entre chacun d’eux. Plutôt amusant!
  • Les ONG, c’est la première fois au cours de notre tour du monde que nous entendons autant parler d’ONG, avec tous les points positifs et les critiques que cela peut faire surgir. Toutefois, le pays n’en serait absolument pas là notamment en matière d’éducation si les ONG n’existaient pas.
  • 85 % de la population est paysanne, ce qui fait la pauvreté du Cambodge à cause des Khmers rouges car lors de leur prise de pouvoir, poussant tous les citadins hors des villes et en tuant ceux qui refuseraient.
  • Toute l’électricité du Cambodge provient du Vietnam, ce qui place le Cambodge deuxième pays au Monde avec la note la plus salée après Singapour. Incroyable, on vous l’accorde. Le pire, c’est qu’il y a bien un seul barrage hydraulique qui produit  de l’électricité au Cambodge, mais il est exploité par la Chine pour les Chinois…

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

Nous nous sommes rendus compte que le Cambodge n’était pas si « donné » que ça. Payer en dollars rend la vie beaucoup plus coûteuse. Durant notre voyage nous avions un peu cette désagréable impression de systématiquement nous faire avoir lorsque les prix étaient exprimés en dollars.

1$ : 4 000 Riels.

D’une manière générale, voici un exemple de budget moyen journalier pour deux personnes  :

 

bilan budget cambodge

 

LE CAMBODGE, EN CHIFFRE :

  • 457 km parcourus.
  • 4 jours de scooter.
  • 4 bus pris dont 1 stop manqué par le non arrêt du bus.
  • 1 escapade en pleine brume dans les collines de Kampot. Sensation garantie !
  • 2 jours de pluies sur 8.
  • 3 pintes de bières à Siem Reap (0.50 cts)
  • 2 nuits à Siem reap en dortoir piqué par les punaises de lit.

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

Hormis le magnifique site des temples d’Angkor et le sud du Pays, si nous sommes honnêtes envers vous, le Cambodge n’a pas vraiment été un coup de cœur. Peut-être n’y sommes-nous pas restés suffisamment longtemps pour vraiment s’imprégner du pays (8 jours) et de la culture, mais aussi parce que nous avons visité de nombreux pays asiatiques et peut-être nous commençons à être habitué face à certains paysages…

Néanmoins, voyager au Cambodge c’est se laisser aller à une douceur de vivre, c’est aussi être bouleversé par la pauvreté, et le travail des enfants. Puis, historiquement le Cambodge vaut le détour non pas seulement que pour Angkor, mais aussi pour son passé avec les Khmers rouges. Parce que voyager ce n’est pas QUE voir de jolis paysages, mais aussi comprendre l’histoire d’un pays et de son peuple. Et l’histoire du Cambodge est loin d’être facile… Le peuple cambodgien ne semble pas encore remis de son passé douloureux et nous avons parfois eu le sentiment qu’il semblait livré à lui-même.

Puis parlons d’Angkor, une véritable aventure dans notre propre aventure, des lieux fascinants où la nature explose. Un rêve d’enfant !

Donc même si le dépaysement total n’était pas au rendez-vous, visiter le Cambodge est tout de même fantastique, et je pense que si nous l’avions fait dans les premiers pays parcourus, nous aurions eu un véritable petit coup de coeur. Tout pays à son lot de merveilles, et le Cambodge en possède un petit rayon.

 

THAÏLANDE DU NORD : ITINÉRAIRE ET BILAN.

C’est l’heure du bilan ! Nous espérons que nos articles et photos sur la thaïlande du Nord vous auront donné envie de découvrir ce merveilleux pays : vous trouverez ci-dessous un récapitulatif sous toutes les formes de notre périple de 28 jours !

bilan thailande nord

NOTRE ITINÉRAIRE EN THAÏLANDE DU NORD, EN BREF :

Nous sommes arrivés à Bangkok depuis Kathmandou, où nous avons voulu nous reposer quelques jours à Pattaya (10 jours) suite au Trek dans les Annapurnas, mais également car nous étions en période de fête de Noël.

Après ces quelques jours passés, nous sommes restés 4 jours à Bangkok afin de célébrer la nouvelle année 2019, et visiter cette capitale envoûtante. Ensuite, nous sommes montés plus dans le Nord à la découverte de Sukhothai et de Si Satchanalai en scooter pendant 2 jours. Nous avons pris le bus direction Chiang Mai où nous sommes restés également pendant 2 jours. Puis, nous nous sommes rendus encore plus au nord du côté de Chiang Rai3 jours nous ont suffis pour découvrir cette ville et ces alentours. Nous finissons notre itinéraire de la Thaïlande du Nord avec notre retour sur Bangkok afin de découvrir la cité d’Ayutthaya (2jours).

 

 

 

météeo

QUAND PARTIR EN THAÏLANDE DU NORD :

La meilleure période pour partir au Sri Lanka est de Novembre à Février, pendant la saison sèche.

 

 

 

coup de coeur

 

COUP DE CŒUR :

La Thailande du Nord possède énormément de sites culturels merveilleux et fascinants où se déplacer en scooter est le seul moyen de sortir des sentiers battus un peu trop touristiques, et de découvrir des paysages somptueux. C’est vrai que passer du Népal à la Thaïlande, c’est comme faire un grand pas dans le futur, retour à la civilisation. Je me rappelle le choc que nous avons eu face à ces grands malls à Bangkok. Un contraste déroutant.  Nous avons tout même fait pour vous une petite liste de nos coup de cœur :

  • La cité d’Ayutthaya, pour cette immersion dans cette civilisation antique, avec ces 400 temples. Malgré que le site soit beaucoup plus touristique, le concentré de ruines est vraiment fascinant.  Un arrêt dans le temps !
  • Le site de Si Satchanalai, (non loin de Sukhothai, à 62 km), perdu dans la nature, c’est comme être à la place d’un explorateur face à un lieu unique, mystique et peu connu.
  • Le peuple thailandais aux mille sourires, très spirituels, super attachant !
  • Notre auberge de jeunesse coup de coeur : Mercy Hostel à Chiang Rai. Cette auberge est grande, conviviale, avec énormément d’équipements. Possibilité de louer un scooter également.

 

IMG_20190504_174523.jpg

 

 

 

flops

 

NOS PETITS FLOPS :

  • Bangkok, malgré ses temples à l’architecture précieuse et unique, cette capitale est assez étouffante, polluée et rempli de monde.
  • Pattaya, ville quasiment inutile mise à part le Sanctuaire de la Vérité.
  • Le non respect de l’environnement. Sachet plastique, déchets, rues entières dédiée à l’amoncellement des ordures, tout comme à Myanmar, nous avons pu constater quelques facettes de ce spectacle si désolant…
  • La maltraitance des éléphants qu’on utilise pour faire tourner l’industrie du tourisme.

 

 

CES PETITS SOUVENIRS QUE NOUS N’OUBLIERONS PAS :

  • Fêter la nouvelle année, loin de la France ! Un spectacle grandiose.
  • Sukhothai, où la première fois que nous avons loués un scooter en Asie.
  • Bangkok, le 2 janvier 2019. Date où nous avons fait l’acquisition de notre drone Mavic Air.
  • Le 1er Janvier, notre premier restaurant depuis le début de notre voyage, afin de fêter la nouvelle année.
  • Nous avons également perdu un téléphone portable dans le bus de Sukhothai à Chiang Mai. Pour la petite histoire, quelques jours après un thaïlandais nous a contacter car il avait notre téléphone en sa possession, nous sommes repartis à sa rencontre. Une bienveillance hors norme.

 

 

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

PAR RAPPORT AU DRONE :

Pour pouvoir faire voler son drone en Thaïlande, il faut se munir d’une autorisation donné par le pays en lui-même. (CAAT).

Sur le site Ohmydrone, vous pouvez vous apercevoir que la Thaïlande est sous icône rouge, justement car il faut une autorisation. En toute honnêteté, nous l’avons fait voler en Thaïlande sans avoir d’autorisation, cela est possible toutefois si jamais vous venez à vous faire contrôler, l’addition peut s’avérer très salée. 

 

CE QUE NOUS AVONS RETENU DE LA THAÏLANDE :

 

  • On enlève nos chaussures avant de rentrer dans une maison, ou bien alors un temple et certains magasins. En Thaïlande, la tête est la partie la plus sacrée du corps et les pieds la plus sale, c’est pour cela qu’il faut absolument s’asseoir en tailleur devant les statues de Bouddha.

  • Même si les tatouages font partie de la culture Thaïlandaise, il est interdit de se faire tatouer un Bouddha, cela est considéré comme un manque de respect.

 

 

ET CONCERNANT LE BUDGET :

Tout d’abord, nous n’avons pas trouvé de banque sans commission lors de notre voyage de 23 jours. Toutes les banques pratiquent le même montant fixe par retrait aux alentourde 180 Bahts (environ 5 euros). Vous pouvez retirer les montants suivants : 3000 Bahts – 5000 Bahts – 8000 Bahts – 10000 Bahts.  

Concernant les bureaux de change,  ne changer pas votre argent quand vous arrivez à l’aéroport car les taux sont largement moins intéressants qu’en ville. Les bureaux de change sont ouverts de 10 h à minuit et ils sont très nombreux. Vous les reconnaîtrez de loin, ils s’appellent TMB MONEY EXCHANGE. 

 

bilan thailande nor

La Thaïlande du Nord contrairement aux Îles du Sud est une partie très abordable, que ce soit au niveau de la nourriture, des transports ou encore des activités pratiquées. Après bien évidemment tout dépend le budget que vous accordez à votre voyage.

 

 

LA THAÏLANDE DU NORD, EN CHIFFRE :

  • 4 jours de scooter.
  • 7 bus pris.
  • 1 665 km, dont 160 km en train, 1 625 km en bus et 150 km en scooter.
  • Record : 27 km à pied lors de notre visite d’Ayutthaya. 
  • 3 jours de pluies sur 23 jours.
  • 1 semaine de Farniente à Pattaya, avec location d’un appartement.
  • 1 téléphone perdu, puis retrouvé.

 

 

ALORS, NOTRE BILAN ? 

Nous avons beaucoup aimé cette première partie de la Thaïlande ! Ces paysages sont juste fabuleux, avec des régions authentiques comme les alentours de Chiang Rai ou encore les sites culturels d’Ayutthaya ou de Sukhothai. Le peuple thaïlandais est chaleureux, attachant un bonheur d’échanger sourires, conversations, et regards.

Seul(e), en couple, entre potes ou en famille, en Thaïlande chacun y trouvera son bonheur ! Un voyage ne suffirait d’ailleurs pas à faire le tour du pays au vu de sa grandeur et de tout ce qu’il abrite, à chacun de s’organiser pour découvrir ce qu’il souhaite.

Néanmoins, le seul petit bémol c’est que la Thaïlande subit le tourisme de masse qui dénature de plus en plus ce pays magnifique.

EGYPTE : ITINÉRAIRE ET BILAN.

carte egypt

NOTRE ITINÉRAIRE EN EGYPTE, EN BREF :

23 Septembre 2018, aéroport de Paris, nous embarquons à bord de l’avion à destination du Caire. L’excitation est au maximum ! Nous sommes arrivés au Caire tard dans la nuit, le chauffeur de notre hôtel nous attendait en dehors de l’aéroport. Nous resterons 4 jours au Caire, dont 1 jour passé à la découverte des pyramides de Gizeh.

Nous continuons notre itinéraire en direction de Luxor, un lieu incontournable où nous sommes restés 2 jours. Nous nous y sommes rendus avec le train couchette depuis la gare du Caire. Luxor, c’est le coup de cœur garantie ! Il vous faudra par contre louer une voiture avec chauffeur pour pouvoir profiter amplement de toutes les vallées.

Nous rejoignons par la suite Aswan, située plus au Sud, avec encore comme moyen de transport le train.  Notre séjour dans cette ville fut à notre sens trop court, seulement 2 jours à visiter Aswan et les temples d’Abou Simbel situé à 290 km d’Assouan.

Puis c’est le moment de repartir, nous prenons donc un avion depuis Assouan direction Le Caire afin de continuer notre périple de notre tour du monde. Nous resterons 1 jour au Caire en attendant le jour de notre envol pour le Japon !

 

 

COUP DE CŒUR :

L’Égypte est un coup de foudre, celui qui chamboule, enivre et laisse des traces indélébiles. Le premier pays de notre tour du monde restera le premier pays de notre coeur. L’Égypte possède un patrimoine unique, hors du temps dont la conservation est inimaginable ! Mais pour combien de temps encore ?! Nous vous conseillons vraiment de vous y rendre pour permettre à vos yeux, à votre esprit et à vous-même d’être subjugué par tant de beauté, car le patrimoine égyptien se perd peu à peu car le pays manque de ressources financières pour permettre la conservation de certains lieux touristiques.

D’autant plus que l’Egypte connaît une phase touristique en baisse, c’est le moment de s’aventurer dans ce pays et avoir cette chance d’être quasiment seul sur certains lieux magiques !

Nous avons tout même fait pour vous un petit classement de nos coup de cœur :

  • Les Pyramides de Gizeh, Merveille du monde antique ! Somptueuses, mystérieuses, magiques ! Ce site est l’atout principal du pays et nous comprenons pourquoi.
  • La Vallée des Rois à Louxor, un lieu immense auquel on ne s’imagine pas, remplis de tombeaux où les peintures sont encore présentes et tellement fascinantes.
  • La petite croisière sur le Nil à Louxor, pour cette sensation d’être seul dans le Nil, fleuve mythique accompagné par la douceur du coucher de soleil.
  • Le Temple d’Abou Simbel, pour cette reconstruction quasi-parfaite d’un temple bordé d’amour où la magie transpire et envoûte nos esprits.
  • Le peuple égyptien chaleureux et attachant. Malgré leur demande sans cesse de pourboire et quelques arnaques, Couchsurfing nous a permi de faire des rencontres magiques, authentiques, notamment celle de notre hôte et désormais ami : Hesham.

 

20180927_173135.jpg

IMG_20190701_144724.jpg

LRM_EXPORT_127653808822117_20190701_144931501-1.jpeg

IMG_20190701_144647.jpg

 

NOS PETITS FLOPS :

 

  • Les quelques arnaques, et cette impression d’être un ATM ambulant, même si l’on comprend que l’Egypte vit par rapport au tourisme et qu’il en a besoin, car la pauvreté domine le pays.
  • Le mauvais traitements des animaux en particulier les chameaux, exploités pour le tourisme.
  • Concernant les déchets, oui l’Egypte est sale, le Nil aussi surtout en tant que première impression du premier pays visité. La pauvreté du pays engendre également une hygiène qui laisse à désirer et nous attriste profondément.

 

 

BUDGET :

Maleureusement par rapport au budget, nous n’avons pas trop d’informations à vous transmettre concernant notre propre voyage. Etant notre première destination nous n’avons pas mis en place notre budget quotidien, ni repertorié les dépenses réalisées.

Quoi qu’il en soit, hormis les sites touristiques assez excessifs, l’Egypte reste une destination très abordable ! Puis si comme nous vous avez soif d’aventure, n’hésitez pas à utiliser Couchsurfing qui marche très bien dans ce pays.

  • Coût d’une bouteille d’eau : 0.15 cts.
  • Repas 2 plats : 2.50 euros

 

 

L’EGYPTE, EN CHIFFRE ET EN DETAIL :

  • 4 Uber réservés.
  • La première photo prise avec notre acolyte de notre tour du monde : Kermit.
  • La première lessive dans la chambre d’hôtel, s’en suit toute une organisation pour étendre le linge.
  • 3 rencontres partagées via Couchsurfing.
  • 1 repas non mangé, car nous avons oublié de préciser sans légumes et sans glaçons.
  • 2 train pris dont un couchette.
  • 1 172 km parcourus dans tous le pays.
  • 48° lors de notre séjour à Louxor.
  • Une centaine de fois, nous avons du prononcer  « Mais quelle chaleur !  » et surtout Waouuuu !!!

 

LRM_EXPORT_127775710042415_20190701_145133403.jpeg

 

ALORS, NOTRE BILAN ? …. COUREZ-Y !!!!!

Quand nous repensons encore aujourd’hui à tout ce que nous avons vécu en Égypte, nous sommes totalement conquis ! Toujours sous le charme de ces vestiges majestueux, de ces paysages à couper le souffle, de ce lever de soleil sublime dans le desert et de ces rencontres qui ne s’effacent pas. Nous avons le sentiment de ne pas avoir passé assez de temps dans ce merveilleux pays, 10 jours cela n’est pas assez, nous avons beaucoup couru afin d’en apercevoir un maximum, mais rien ne vaut le temps que nous avons passé le temps d’une tasse de thé dans un café-bar d’Assouan. Partager, cela a été le mot d’ordre de notre séjour en Égypte! Des souvenirs plein la tête et le coeur !